DzActiviste.info Publié le mar 16 Oct 2012

العالم الإسلامي،من دار الحكمة إلى دار الرداءة LE MONDE MUSULMAN,DE LA MAISON DE LA SAGESSE A LA MAISON DE LA MEDIOCRITE

Partager

Ahmed Amokrane 13 10 2012
LeQuotidienAlgerie.org

Le monde musulman est marqué à jamais par les actes de deux califes . Il s’agit du Calife Abbasside Abdallah Al Maamoun (الخليفة العبّاسي المأمون) et du Calife Mouahhid Yaacoub Al Mansour (الخليفة الموحّد المنصور) .

Al Maamoun,régna au 9é siècle de notre ère comme successeur du très connu Calife Haroun Errachid . Dès son intronisation aprés le décés de son père,Al Maamoun décida de transformer Dar al hikma fondée par son prédécesseur . Il ouvra les portes de la bibliothéque qui s’y trouve à toute personne avide de savoir et de recherche scientifique . En effet,grand amateur de lecture et de débats philosophiques et scientifiques,Haroun Errachid a passé des années à regrouper les livres les plus interressants dans sa grande bibliothéque . Seuls les plus proches et quelques personnes cultivées en qui il avait confiance ,pouvaient y accéder . Haroun Errachid considérait sa bibliothèque comme un trésor royal et personnel . Contrairement à son père,Al Maamoun démocratisa le savoir et décida ainsi d’ouvrir la fameuse bibliothéque à tous les amateurs de sciences et de savoir . Il ramena de ce fait, DAR AL HIKMA à son apogée .

C’est ainsi que les publications des savants grecs et romains les plus connus sont traduits à l’arabe . Al Maamoun,ira jusqu’à négocier un traité de paix avec ses ennemis byzantins contre les livres du grand mathématicien et astronome romain du 2é siécle Claude Ptolémée . Les travaux de ce dernier furent traduits dans leurs totalités à l’arabe .

La philosophie,les mathématiques,l’astronomie,la médecine et toutes les sciences sont enseignées et traduites des langues latine et greque à l’arabe . Les travaux de Platon,Aristote,Socrate,sont enseignés à une grande échelle . Des savants musulmans émergent . Al Khawarizmi,Ibn sina et d’autres chercheurs,multiplient les découvertes et les publications .

Le courant philosophique des mouaatazila ( فكر المعتزلة ) apparait . Il s’agit d’une approche de l’Islam qui se base sur la pensée rationnelle d’aristote et de socrate . Le Calife Al Maamoun,l’adopta et en fait la doctrine de l’Etat Abbasside .
L’empire Abbasside s’élargit rapidement à l’est et à l’ouest pour devenir le principal concurrent des byzantins .

A la mort du Calife Al Maamoun en 833,son frère Al mouaatassim lui succéda . Ce dernier,confirma la pensée des mouaatazilas comme doctrine de l’Etat . Au décés du Calife Al Mouaatassim en 848,son succésseur Al moutawakkal,sous la pression des Oulamas et particuliérement d’un certain Ibn Hambal,mets fin à la pensée des Mouaatazila comme doctrine de l’Etat et remets le pouvoir religieux aux oulamas . La pensée rationnelle des Mouaatazilas ne tarda pas à disparaitre . La doctrine rigoriste Hambalite a triomphé !

Rapidement,l’Empire abbasside sombre dans les divisions . Des conflits éclatèrent un peu partout . De nouvelles dynasties apparurent en Afrique du nord et en Andalousie et se détachèrent de l’Etat Abbasside. Les situation politiques et culturelles se dégradèrent au fil du temps . De l’autre côté des frontiéres,les Mongoles sont de plus en plus menaçants .Baghdad est bientôt sous occupation . Les abbassides chutèrent en 1258 .Les mongoles bruleront Baghdad et sa préstigieuse Dar Al hikma,jetant ainsi des centaines de milliers de livres dans les eaux de la valée du Tigre .

A l’ouest du monde musulman,l’évolution est identique . L’andalousie devient au 10é siécle de notre ère,la destination préférée de tous les étudiants du monde . L’université de Cordoue et ses écoles lui donnèrent un prestige sans précédent . Sa bibiothéque fut connu pour ses 400000 ouvrages se rapportants à toutes les sciences . La philosophie,les mathématiques,la médecine et l’astronomie sont maitrisées et enseignées . Les travaux des Platon,Aristote,Socrate sont traduits et la pensée rationnelle est adoptée . La bibliothéque de Cordoue est visitée par les plus grands savants de l’époque dont Ibn Sina .

Ibn Rochd,Ibn Tofail,Ibn Farnas…deviennent au 12é siécle, des références mondiales dans différentes disciplines .
Mais rapidement,la pensée rigoriste prend le dessus . Aprés les dégats provoqués dans les domaines culturels et intellectuels au 11é siècle par les Mourabitounes (المرابطون),qui interdirent la philosophie et iront jusqu’à persécuter les partisans du rite Malikite (المذهب المالكي ),les califes Mouahidounes (الموحّدون ) qui les renversèrent au 12 é siécle ,n’ont pas fait mieux à l’exception du Calife Al Maamoun qui a encouragé les sciences et s’est fait entouré de savants dont le plus connu d’entre eux fut Ibn Rochd . Cependant,sous la pression de certains oulamas conservateurs qui ne supportaient pas la philosophie ni la pensée rationnelle,le Calife Al Mansour,céda pour des raisons politiques et sacrifia Ibn Rochd en le condamnant à l’exil pour hérésie . Ce dernier,sera contraint à s’installer à Lucena,une petite ville de la périphérie de Cordoue .
Après une période difficile marquée par l’isolement,Ibn Rochd fut autorisé à quitter son exil forcé et à se rendre à Maroc . Fatigué et deçu par le sort reservé à la pensée rationnelle ,il moura un an après à Marrakech en 1198 .

Pourquoi alors cette accusation d’hérétique et cette sentence d’exil forcé prononcées contre un savant dont le seul tort est d’avoir voulu servir sa religion en mettant à la disposition de la pensée islamique les outils des approches rationnelles et méthodiques ?

N’oublions pas que la formation de base d’Ibn Rochd est la thélogie . Très tôt et dès son enfance,il apprena par cœur le coran et le Hadith .Ce n’est qu’après qu’il s’interressa à la philosophie et à la médecine . En connaisseur averti de sa religion,il a constaté que la pensée religieuse (Al mankoul) المنقول,n’est pas en contradiction avec la pensée rationnelle (Al maakoul) المعقول . Pour Ibn Rochd,Al mankoul a besoin du maakoul qui lui servira de support et lui permet d’avoir plus de rigueur et d’efficacité .

Ibn Rochd,aurait pu aller loin dans son raisonnement rationnel . Il aurait pu nous dire pourquoi les cinq piliers de l’Islam que sont la profession de foi,la priére,la zakat,le ramadhan et Al Hadj,sont toujours évoqués dans cet ordre ? Il aurait pu nous dire pourquoi une grande partie du Coran fut révélé au prophéte (SAAWS) à la Mecque alors qu’une petite partie du Coran lui a été révélé à Médine ?

Si nous observons le Coran de la façon rationnelle que proposait Ibn Rochd,nous constatons qu’il est composé de 114 Sourates . Vingt Sourates uniquement sont révélées au prophéte (SAAWS) avec certitude à Médine (قرٱن مدني) . Le reste dont 80 Sourates furent révélées à la Mecque( قرآن مكّي) . Les 14 Sourates qui restent,posent des doutes concernant leurs lieux de révélation . Nous constatons que les Sourates révélées à la Mecque sont quatre fois plus nombreuses . La période mécquoise est de 13 ans ,elle a précédé celle de Médine,qui n’a duré que 10 ans . Nous constatons aussi,tout en empruntant la pensée rationnelle d’ Ibn Rochd ,que le Coran mécquois comprend des messages se rapportant à l’éducation et à la formation spirituelle et civique de l’individu . Le Coran révélé à la Mecque, insiste sur la foi,la remise en question de soi,il rappelle les vertus de la discipline et de l’obéissance à dieu et à son messager . Il prépare le terrain aux prescriptions et aux obligations qui allaient être évoqué lors de la révélation du Coran à Médine .

Pour l’enchainement des cinq piliers de l’Islam,nous constatons que la profession de foi, précéde tous les autres piliers . Cet enchainement n’est pas dû au hasard . Le Coran révélé à la Mecque a pour but l’éducation et la formation de l’individu qui constitura la société . La profession de foi,va dans cette logique,elle s’adresse à l’individu .

Ce raisonnement rationnel emprunté à la pensée d’Ibn Rochd ,prouve que le Coran fut révélé au prophéte (SAAWS),d’une façon méthodique accordant plus de priorité à la qualité de l’individu qu’aux lois qu’on devraient appliquer à la société . La profession de foi et le Coran révélé à la Mecque,leur caractère prioritaire,prouve que les ordres,les interdictions,les jugements et les informations se rapportant aux jugements et punitions (الحساب و العقاب ) n’ont de sens ,sans la formation et l’éducation de l’individu que recommande le Coran Mécquois et que symbolise le caractère prioritaire de la profession de foi .

Pour revenir à notre époque,le monde musulman est traversé depuis 90 ans par des courants islamistes constataires réclamant par tous les moyens l’application de la charia . Des guerres civils éclatèrent ici et là . L’instabilité est de règle .

Mais au fait,c’est quoi l’application de la Charia ?

Il s’agit de l’application d’une certaine version du Coran et de la Sunna du prophéte (SAAWS) aussi bien à la société qu’à l’Etat . Al Mawdoudi et Sayed Kotb,en leur qualité de références du projet islamiste,soulevèrent tous les deux le slogan Kharigide (AL HAKIMIA LI ALLAH) . Nous constatons en nous référant à la pensée rationnelle d’Ibn Rochd,que le projet de Sayed Kotb et d’Al Mawdoudi, vise l’application du Coran sur des sociétés souffrant de plusieurs siècles de dominations étrangères,de sous developpement,de manque d’éducation et de formation . Ce projet fait abstraction du Coran révélé à la Mecque et qui a pour but justement de préparer l’individu une fois formé et éduqué à l’application de la Charia . En insistant sur l’application de la Charia qui au fait conserne surtout le Coran révélé à Médine, sans nous préoccuper de l’éducation et l’orientation de l’individu ,nous avons fini par donner de la priorité à 25% du Coran aux dépends des 75 % qui restent . Nous constatons aussi que ce projet inverse l’ordre de révélation du Coran dans la mesure où on risque de mettre le Coran révélé à Médine avant celui de la Mecque !
Nous risquons aussi d’inverser l’ordre concernant les cinq piliers de l’Islam . En effet,Nous risquons de mettre Al Hadj par exemple avant Echahadateyne الشهادتان ( la profession de foi) . De ce fait,se pose une question: Peut on pratiquer le Ramadhan et partir à la Mecque en pèlerinage alors qu’on est même pas musulman et qu’on a même fait sa profession de foi ?

Dans le cadre de la confusion qui caractérise le projet d’application de la Charia, certains courants islamistes réclament par exemple,l’union des pays musulmans sans tenir compte des réalités de l’individu ni des conditions de ces pays .
Il est à noter,que la pensée rationnelle,se basant sur le fait que le zéro est un chiffre absorbant,reporte ce projet d’union qu’elle ne considère pas comme prioritaire . En effet,l’accumulation des nullités,ne créée pas obligatoirement une quelconque force . Autrement dit,si nous procédons aujourd’hui à l’union par exemple de l’Arabie Saouidite,du Yeman et de la Jordanie,nous ne ferons qu’aggraver leurs situations . Ne produisant rien et dépendant complétement de l’étranger,ces trois pays,ont intérêts à créer localement chez eux un minimum de développement politique,culturel,social et économique . Une fois cet objectif atteint,on pourra fusionner « les petites forces » des trois pays pour en faire une grande force .

Nous devons dégager une stratégie de réformes qui tient compte des priorités pour faire avancer nos pays . Le Coran et la Sunna,sont des matières premières valables pour tout espace et pour toutes les époques . Il est aberrant de négliger l’éducation et la formation de l’individu, tout en développant une fixation sur les règles et les lois qu’on doit appliquer à nos sociétés .

Les différentes civilisations avant et aprés l’Islam,n’ont connu la prospérité,qu’une fois avoir mis l’individu au centre de tous leurs projets. Rappelons nous l’apparition de l’humanisme au 15é siécle en Europe et comment la formation et l’éducation de l’individu a débouché deux siécles plus tard sur les siécles de lumiéres . En effet,les pensées des John Lock,Montesquieu,Voltaire.. du 17é siécle,sont les fruits de la rennaissance occidentale induite par l’apparition de l’humanisme au 15é siécle . La suite nous la connaissons,la révolution industrielle sera le fruit de la pensée rationnelle des siécles de lumiére .

Chez nous en Algérie,Ibn Badis et par la suite Cheikh Sahnoun,ont compris l’importance de l’éducation et la formation de l’individu . Les deux cheikhs ont investi dans la daawa ( الدعوة ),en construisant des écoles et en encourageant l’apprentissage .

Le défaut de jugement de la pensée islamique actuelle,est dû à la qualité de formation de nos Oulamas . Depuis des siécles,les seuls critéres de sélections des futures responsables de la pensée islamique, sont l’apprentissage par coeur du Coran et la maitrise de la langue arabe . Je rappelle,que Sayed Kotb,par exemple n’avait comme capacités que sa maitise de la langue arabe .ll fut critique littéraire (ناقد أدبي ) pendant de longues années avant de s’attaquer au tafssir du Coran !
Son livre intitulé « aux ombres du Coran » (في ظلال القرآن ),est un Tafssir du Coran fait en prison . Dans une cellule humide,exigue et obscure,loin de sa famille et sans véritable vie sociale,Sayed Kotb motivé par sa foi et armé par sa maitrise de la langue arabe,a fini par nous donner un Tafssir marqué par la détresse psychologique d’un prisonnier souffrant de déformation professionnelle . En effet,le tafssir de Sayed Kotb,a l’avantage de montrer les qualités littéraires du Coran ( الإعجازاللغوي) ,cependant,il a vidé le Coran de sa spéritualité . Le caractère rigoriste et non pas rigoureux,de ce tafssir est lié à la détresse psychologique de l’auteur emprisonné et à son manque de formation dans le domaine des sciences sociales et théologiques .

Il y a quelques jours,le président de l’union internationale des oulamas musulmans,Cheikh Al Karadaoui,accorda un entretien à une télévision satellitaire . Aux noms de plus d’un milliard de musulmans,Al Karadaoui s’est lancé dans un exercice de géostratégie . Pour expliquer la crise syrienne actuelle,il souleva deux notions : Al Mihnaالمحنة (la crise )et Al Minha المنحة (la bourse ou la récompense) . Pour le président de l’union intrenationale des oulams musulmans,la crise syrinne » est une épreuve
( إبتلاء ) que dieu impose aux musulmans pour voir leurs degrés de croyance « . Il recommande au peuple syrien de patienter dans le but de décrocher Al Minha .

Au moment où de l’autre côté de la frontiére,en Palestine occupée,les autorités coloniales ont mobilisés tous leurs stratèges pour voir comment tirer profits de cette crise sur le dos du peuple syrien . Au moment où les puissances font la même chose pour défendre leurs intérêts dans la région,la « géostratégie » musulmane a réduit la crise à en une réaction fataliste représentée par deux mots:Mihna et Minha !

La réalité est que nous ne profitons pas de nos propres experiences . Au 19é siécle,l’empire britanique encouragea l’emergence du nationalisme arabe dans le but de renverser l’empire ottoman . C’est ainsi que les tribus arabes sont armées et manipulées pour s’attaquer aux Ottomans . Les britaniques,iront jusqu’à créer l’actuelle Arabie Saoudite au HIDJAZ (بلاد الحجاز ). Le nationalisme arabe créé par les britaniques est instrumentalisé pour détruire les Ottomans . Une fois l’objectif britanique atteint,l’héritage ottoman fut partagé entre les puissances .La Palestine sera offerte au sionisme international .

Au 20é siécle,alors que la guerre froide battait son plein,les américains décidèrent de détruire les soviétiques en s’attaquant à leurs capacités économiques . Une course à l’armement coûteux est lancée par le président Regan . Au moment où les Etats Unis,compensaient leurs dépenses en jouant sur les prix du Pétrôle et sur la valeur du dollar,les soviétique furent épuisé par l’effort d’armement imposé par leur adversaire . En possession d’une économie dirigée,n’ayant aucun moyen de compensation,l’économie soviétique fut asphixié . L’invasion de l’Afganistan par les troupes soviétiques dans les années 70 ,n’a fait qu’aggraver la situation économique de l’ex puissance communiste . Les américains décidèrent alors de prolonger cette guerre en armant les Moudhahidines sacrifiant ainsi l’Afganistan pour détruire définitivement l’U.R.S .S !

Cette stratégie d’asphixie économique et financière est appliquée actuellement par les américains et leurs alliés contre l’Iran . Profitant du printemps arabe et à l’exception des révolutions tunisienne et égyptienne,les puissances ont rapidement phagocytés le désire des peuples de la région de s’émanciper et de se libérer des régimes dictatoriaux qui les dominent depuis plus de 50 ans .

Pays souverain,refusant la domination occidentale,l’Iran est soumis depuis des année à un embargo aussi injuste qu’inefficace . Conscients de l’échec de leur politique anti-iranienne,les américains et leurs alliés occidentaux, ont décidé de pousser ce pays à augmenter son effort de guerre en l’incitant à se surarmer et à financer la guerre civile syrienne .
Sachant que la syrie,n’a comme ressources économiques et financiéres que son agriculture et quelques activités industrielles de transformation implantées au nord du pays à Haleb,les américains et leurs alliés occidentaux et israeliens,ont décidé de prolonger le conflit syrien le plus longtemps possible dans le but d’épuiser financiérement l’Iran dont les intérêts stratégiques en Syrie sont énormes . Ce qui se passe actuellement à Haleb,n’est pas dû au hasard . Il s’agit d’épuiser ce qui reste de l’économie syrienne pour augmenter l’effort de guerre iranien. La Syrie et les syriens risquent de connaitre le même sort que l’Afganistan .

Il est à noter que le monde musulman n’a rien à gagner de la destruction de la Syrie ni de celle de l’Iran .La pensée rationnelle,nous oblige à refléchir à une solution politique pour mettre fin à la crise syrienne . Sachant que la finalité d’une gurre, est de ramener l’adversaire aux négociations,le régime et l’opposition,devront s’il le faut partager le pouvoir dans le cadre d’une phase de transition pour ne pas partager ou détruire le territoire (Voir l’article du même auteur,intitulé : Partager intelligement et pacifiquement le pouvoir,pour ne pas partager bêtement et violemment le territoire, publié sur ce site en Septembre 2012) .

Nous avons sombré pendant neuf siécles, suite à notre refus de la pensée rationnelle d’Ibn Roch .Doit on nous attendre à autant de retard suite à la mystification de la pensée politique et religieuse ?

Il est temps pour le monde musulman de vivre aux ombres de la pensée rationnelle . Pour qu’un tel projet devient reel,nous devons :

-Démocratiser l’enseignement des sciences sociales à tous les niveaux de l’enseignement, du collége jusqu’à l’université .

– Levée de la main mise des « Oulamas » sur la pensée islamique .

-Vu le retard du monde musulman à tous les niveaux,priorité de la Daawa par rapport aux activités politiques de certains chikhs . Les activités des Chikhs Benbadis et Sahnoun en Algérie,sont le symbole du caractère constructif,rassembleur et bénéfique de la Daawa .

-Création de centres de recherches en théologie islamique où travailleront ensemble des équipes multidisciplinaires qui engloberont des » Oulamas en islam » selon l’expression classique ,mais aussi des sociologues,des philosophes,des spécialistes en sciences comparées,des juristes ,des économistes et des spécialistes en lettres arabes .

-Introduction des sciences sociales et particuliérement la philosophie ,les sciences comparées et la sociologie dans le cursus des étudiants en théologie islamique .

-Intrediction de tout tafssir du Coran ou du Hadith,en dehors de ces centres de recherches .

-Réconciliation de l’Islam Sunnite et Chiite pour une meilleur cohésion au sein du monde musulman . Cette démarche,déjouera le projet de certaines puissances qui intrumentalisent cette différence de rites pour remonter les pays musulmans les uns contre les autres tout en s’introduisant dans la région . Il n’est pas de l’intérêt du monde Sunnite,que les américains et leurs alliés détruisent l’Iran . L’Algérie à l’ouest du monde musulman et l’Iran à l’est ,représent les deux véritables ailes qui permettront à I’Islam de redecoller un jour . Ces deux pays,ont un rôle prépondérant à jouer au sein du monde musulman . L’Iran par ses persées technologiques et l’Algérie par sa proximité de l’Europe et par la présence d’une forte communauté algérienne sur le vieux continent et particuliérement en France ,sans oublier le nombre de cadres algériens formés dans les plus grandes universités occidentales .

-Encouragement de la formation de traducteurs tout en généralisant l’apprentissage des langues étrangères . De ce fait,les voix qui s’élèvent ici et là considérant la langue française au Maghreb comme une agression culturelle,font une route . Le français au Maghreb,est un moyen de maintenir le lien entre ces pays et leurs ressortissants en Europe et principalement en France . Il s’agit aussi d’un moyen de communication entre une partie du monde musulman et une partie de l’occident (le monde latin) dans le but d’établir des liens de paix et de coopérations. C’est aussi un atout entre les mains des maghrebins et particuliérement de l’Algérie que les autres pays musulmans n’ont pas . Cependant,la maitrise du français,ne devrait empêcher ni les algériens ni les maghrébins dans leur ensemble à s’ouvrir aux autres langues et particuliérement l’anglais et le chinois .

– Necessité d’introduire la technologie moderne dans le domaine du Fikh . En effet tous les ans des centaines de milliers de musulmans à travers le monde,annulent des rendez-vous importants pour cause de premier jour de l’Aid El fitre non prévu . Des interventions chirurgicales non urgentes et programmées sont annulées,des vols presque vides ,partent des différents aeroports de pays musulmans ,des ministres et mêmes des chefs d’Etats annulent des visites à l’étranger ou en province pour cette même de date du premier jour de l’Aid non prévue !

L’origine de cette situation est une interprétation d’un Hadith du prophéte (saaws)faite dans un contexte hyperconservateur . Le Hadith en question dit : « Jeûner à la vue du croissant lunaire et déjeûner à sa vue » . Sachant que l’Islam est valable pour toutes les époques et pour tous les espaces,le prophéte (SAAWS),n’a pas voulu préciser si la vue du croissant lunaire devrait se faire à l’œil nu ou à l’œil équipé de moyens d’observations modernes . Le Hadith est volontairement ouvert et non contraignant de façon à ce que la vue du croissant lunaire,évolue d’une époque à l’autre . Le Hadith,n’a pas précisé non plus de quel type d’équipement l’œil doit être équipé . Ses observations,montrent qu’on peut s’organiser autrement en introduisant la technologie moderne dans l’observation du croissant lunaire indiquant le début du mois du Ramadan et par conséquent ,nous pouvons savoir à l’avance la date du premier jour de l’AID .

Une autre situation,peut évoluer par l’introduction des technologies modernes . Il s’agit de Ayem al idda (la période pendant laquelle une veuve doit rester chez elle suite au décés de son mari) . Jusqu’ici,une femme veuve est obligée de s’enfermer chez elle pendant trois mois suite au décés de son mari . Elle ne pourra pas se remarier pendant cette période ni même pas sortir de chez elle . Le but de cette procédure,est de s’assurer qu’elle n’est pas enceinte du mari défunt . Aujourd’hui,la technologie peut transformer Ayem al idda à Dakayek al idda . En effet,une simple échographie ou juste une analyse de sang ou d’urines,peuvent nous dire si la femme est enceinte ou pas .


Nombre de lectures: 697 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>