DzActiviste.info Publié le lun 21 Avr 2014

11 militaires tués et trois terroristes abattus (source LQO)

Partager

Une embuscade terroriste tendue par un important groupe armé à un convoi des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), samedi soir vers 21 heures, au lieu-dit la Crête, dans la commune d’Iboudrarène, à une cinquantaine de kilomètres au sudest de la wilaya de Tizi Ouzou, aurait fait 16 morts et 5 lessés parmi les militaires, selon des sources sécuritaires.

~~Deux terroristes faisant partie du même groupe armé ont été abattus à la suite de la riposte des soldats de l’ANP. Toutefois, un communiqué du ministère de la Défense, parvenu à notre rédaction en fin d'après-midi, donne un autre bilan. Ainsi il est fait état du décès de 11 militaires et de trois terroristes abattus. «Lors de son retour d’une mission de sécurisation des élections présidentielles, un détachement de l’Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Tizi Ouzou /1ère région militaire, a été attaqué hier soir (samedi soir) à 21h15 mn par un groupe terroriste, à 14 km près de la commune d’Iboudrarène. Onze soldats sont tombés au champ d’honneur», indique le communiqué du MDN. Et d’ajouter que trois terroristes ont été éliminés et deux fusils automatiques (kalachnikov) ont été récupérés. Selon d’autres sources, les militaires ont été ciblés par des tirs à l’arme automatique. Le minibus qui les transportait a été arrosé de balles par les terroristes qui n’ont pas touché les deux autres véhicules du convoi qui escortaient la trentaine de militaires qui s’apprêtaient à regagner leur détachement dans la région. Les militaires ont riposté aux tirs des terroristes et un violent accrochage s’en est suivi pendant une demi-heure, toujours selon nos sources, avant l’arrivée des renforts des forces de sécurité. Le premier bilan de l’attaque était de 11 militaires tués, 5 autres blessés et deux terroristes abattus. C’est l’attaque la plus meurtrière contre les forces de sécurité dans la région durant ces dernières années. Elle est intervenue après l’élimination d’une vingtaine de terroristes par les forces de sécurité il y a moins d’un mois. Puisqu’en mars dernier, 17 terroristes ont été abattus dans deux opérations distinctes menées dans les maquis d’Aghribs et Sidi Ali Bounab. Alors que la semaine dernière, deux terroristes faisant partie d’un groupe qui tentait de transiter de Bouira vers Tizi Ouzou ont été éliminés à Aït Yahia (Aïn El Hamam) au sud de la wilaya.


Nombre de lectures: 134 Views
Embed This