DzActiviste.info Publié le lun 1 Oct 2012

13 gardes communaux interpelés lors d’un rassemblement organisé ce matin à Souk Ahras

Partager

13 gardes communaux ont été interpelés à Souk Ahras, lors du rassemblement organisé ce matin, lundi 01 octobre 2012 devant la wilaya en signe de protestation, rapporte Hassane Berkane, chef de détachement de la garde communal de M’daourouche et représentant de la wilaya de Souk Ahras à l’assemblée consultatif de la Coordination National des Gardes Communaux (CNGC).
Des affrontements ont eu lieu, lorsque les  services d’ordre de la wilaya ont essayé de séparer les manifestants et de les empêcher d’atteindre la wilaya.
En effet, ce mouvement vague de protestation ne finira pas et continuera jusqu’à satisfaction des revendications des gardes communaux, répond Lahlou Aliouat, délégués national et chargé de communication, eu par téléphone ce matin. Il rajoute ‘’ toutes les portes étaient ouvertes de notre coté aux discutions mais ils ont voulu jouer la ruse et clore ce dossier sans même que nous puissions le commencer. La première fois que nous sommes partis aux négociations, nous avions trouvé que tout était discuté et tranché entre les 03 ministères, celle de l’intérieur, de la finance et celle du travail avec l’institution militaire, sans que nous soyons une partie prenante dans ces discussions, alors que c’est de nous qu’il s’agit !
Lahlou fini par dire, qu’ils n’ont accepté ni la forme ni le fond et dénonce les agissements des services d’ordre qui accentues de plus en plus leurs interventions depuis la déclinaison de la coordination des gardes communaux à l’appel aux négociations du ministère de l’intérieur.
Les 13 personnes interpelés ont été entendus par les services de la police de la wilaya et libérés juste après nous révèle Hassane Berkane, alors que le rassemblement continu jusqu’à l’instant même où nous écrivons cet article.
 Après Tizi-Ouzou, Bouira, Bejaia, khenchela, Beskra, Guelma. Aujourd’hui, c’était le tour de Souk Ahras. À qui le tour prochainement et jusqu’à quand, le ministère de l’intérieur restera sourde par rapport à ce qui se passe dans ce corps.


Nombre de lectures: 368 Views
Embed This