DzActiviste.info Publié le jeu 24 Oct 2013

18 eme salon du livre d’Alger, ça ressemble à de l’ Electroménager !

Partager

1- on ne sait pas qui est l’organisateur, si c’est le SALON LUI MEME, son logo est presque invisible, le ministere de la culture je suppose ? faudra que je m’achète de nouvelles lunettes, à moins que çe soit le fameux « haut patronage de sa fakhamatouhou » ? je crois que oui, dans ce cas….

2- le nom du salon en une seule langue est trop illisible de point de vue calligraphique, et donc pas valorisant pour le salon lui meme, étant donnéqu’a chaque fois, on s’amuse à déchiffrer les mots alors que le simple logo – SILA- commence à peine à rentrer dans les mémoires

3- le chiffre 18 n’est pas à sa place, il ne valorise pas le fait que ce salon est à son 18 éme année machallah, un chiffre qui aurait pu etre mieux explicite parce que important à valoriser

4- pour s’ouvrir au monde, déjà faudra d’abord le démontrer et donc l’illustrer en ajoutant naturellement l’Anglais, langue principale sinon incontournable dans le monde de nos jours,

quand à Tamazight, langue locale qui a toute sa place, le caractère Tifinagh est usurpé puisque personne ou presque en algérie ne l’utilise et encore moins le comprenne, à moins qu’on soit inspiré hypocritement et symboliquement de nos voisins Marocains plus en harmonie avec leur Histoire, parce que nous autres algériens,autorités mafieuses comme utilisateurs concernés, somme hélas trop débiles pour prétendre apprendre NOTRE Tifinagh

5- que vient faire ce drapeau Belge, franchement il fait tache la, et je n’ai absolument rien contre les Belges, ce pays est l’invité d’honneur zaama alors le sponsor officiel du salon ? c’est plus enigmatique qu’honorifique ce truc illisible en plus, à croire que c’est une manifestation se déroulant en Belgique !!

6- cette fille « dévergondée » ne represente pas la réalité algérienne, sans etre obligé d’aller lui coller un foulard sur la tete pour respecter la « majorité », la femme en algérie est trés loin d’etre épanouie de la sorte, meme si d’ailleurs les garçons ne sont pas plus épanouis pour autant comme le suggere l’image, d’ailleurs le look des jeunes algériens est tout sauf celui la ( je ne croise que trés peu sinon jamais des T shirts blancs par exemple ) moralité, ça sonne faux, donc inutile

7- cette idée de faire voler les livres puis des pages détachées des livres ( sacrilège !!! ) n’est pas trés parlante et encore moins valorisante pour un salon du Livre, ou alors, on a fait dans l’imaginaire subliminal et dans ce cas c’est trés bien réussi, au lieu de s’ouvrir au monde par le livre, c’est le livre qui s’envole ailleurs, et les feuilles déchirées faute de lecteurs serieux quittent ainsi notre bel environnement jonché comme on sait systématiquementde….papiers journaux quand c’est pas des sachets en plastiques !

ah au fait et si on parlait du salon du livre ? tu parles, on a tout fait pour qu’en algérie, on s’interesse à tout sauf aux livres !


Nombre de lectures: 634 Views
Embed This