DzActiviste.info Publié le dim 15 Avr 2012

20 Aôut 1955, Le Constantinois engage sa guerre d’algerie 1/2

Partager

obsèque des européens  victimes du 20 aout 1955Dès le 1er novembre l’action du F.L.N. dans la région 2 (Constantinois) a été presque nulle faute de moyens: ni hommes ni armes. En janvier 1955, la situation né s’est guère améliorée. Didouche a pourtant tenté de structurer sa région qu’il a divisée en cinq zones confiées à ses adjoints.

A son homme de confiance, Zighout Youcef, qui le seconde directement, il a donné: Condé-Smendou, Constantine, El-Arrouch, Philippeville, Guelma.

A Ben Tobbal Lakhdar : Mila, El-Milia, Collo, jusqu’à Souk-el-Tenine.

Baji Mokhtar quand à lui est responsable de Souk-Ahras.

Enfin Ben Aouda a reçu la plaine de Bône jusqu’à Guelma.

Dès janvier, Didouche et Zighout se heurtent aux troupes efficaces du colonel Ducournau qui a quitté l’Aurès pour éviter que le Constantinois ne soit tenté de suivre l’exemple du massif pourri. Ses paras quadrillent le pays. Il sait en outre se servir de la gendarmerie.

Lire la suite…


Article original rédigé par aziz3d et publié sur Guerre d’Algérie
Reproduction interdite sans autorisation


Nombre de lectures: 421 Views
Embed This