DzActiviste.info Publié le jeu 8 Nov 2012

2e congrès du cnapest. Les adhésions ouvertes aux enseignants du moyen et du primaire

Partager

le 08.11.12 | Fatima Arab
in El Watan

Le Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Cnapest) a adopté à l’issue de son deuxième congrès clôturé hier, à Alger, plusieurs résolutions.

La plus importante, de l’avis de ses adhérents, est celle relative à l’ouverture des portes du syndicat aux enseignants du moyen et du primaire. «Cet élargissement permettra aux enseignants de ces deux paliers d’exprimer leurs préoccupations et au syndicat de consolider ses bases et d’élargir son impact», explique le syndicat dans un communiqué diffusé hier. Les congressistes du Cnapest ont également reconduit dix membres de l’ancien bureau national du syndicat sur 130. Trois nouveaux membres font partie de la nouvelle structure qui dirigera le syndicat pour un autre mandat.

Les membres du bureau ont aussi renouvelé leur confiance à Nouar Larbi, en qualité de coordonnateur national du Cnapest élargi. Par ailleurs, les syndicalistes ont adopté une nouvelle plateforme de revendications à défendre par le Cnapest durant les années à venir. Il s’agit, selon les résolutions du congrès, de continuer à lutter pour faire valoir les revendications en suspens, telles que la retraite après 25 ans de service. Le Cnapest réclame aussi une suite concernant la réhabilitation des structures de la médecine du travail et la prime de zone pour les enseignants exerçant dans le Sud et autres zones enclavées.

Dans ce contexte, le syndicat réclame au ministère de régler les arriérés de cette prime avec effet rétroactif à partir de 2008. Le dossier des promotions n’est pas tout à fait clos, puisque le syndicat exige de revoir certaines clauses. Le congrès a introduit de nouveaux points dans la plateforme de revendications tels que le contrôle «à distance» du fonds des œuvres sociales et la revalorisation de certaines indemnités, telles que celle de la non-activité de l’épouse et de la scolarité. Concernant le volet salarial, le syndicat réclame l’abrogation de l’article 87 bis du code du travail. Le Cnapest revendique une représentation au niveau du conseil d’administration de la CNAS, de la Munatec et du FNPOS. Sur le plan pédagogique, le congrès a introduit plusieurs revendications pour l’évaluation des élèves.

Il estime que la tutelle devrait réhabiliter les prérogatives des conseils de classes. Pour les contenus pédagogiques, une révision des programmes est nécessaire pour adapter les matières d’enseignement au vécu quotidien. La création du conseil de l’éducation et la relance des instituts de recherche et autres organismes déjà existants s’imposent pour l’amélioration des programmes et des manuels ainsi que la modernisation des outils didactiques. Le syndicat propose également un suivi permanent de l’élève au sein de l’école et l’amélioration des conditions pour remédier au phénomène de la violence en milieu scolaire.

Fatima Arab


Nombre de lectures: 1160 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>