DzActiviste.info Publié le mar 27 Août 2013

48 ans après l’enlèvement et la disparition de Benbarka. La main du Mossad est établie

Partager

Mohamed Ibn Khladoun

FRANCE MOROCCO BEN BARKAParmi les sales missions imputées au Mossad l’affaire de l’enlèvement de l’opposant Marocain Mehdi Ben Barka en 1965. Le Mossad avait en effet fourni aux services secrets marocains des informations capitales ayant permis l’enlèvement de cet opposant du roi Hassan II du Maroc. Ben Barka a été kidnappé à Paris le 29 octobre 1965 et il n’a jamais été revu depuis. Lors du procès des deux policiers français impliqués dans le kidnapping, l’implication des services secrets israéliens filtrent et le Président français, Charles de Gaulle, exprime sa colère au Premier ministre israélien Lévy Eshkol. Au sein du gouvernement s’affrontent alors dans le plus grand secret Isser Harel, ancien dirigeant du Mossad et désormais conseiller du Premier ministre et l’actuel dirigeant des services secrets, Méir Amit. Harel reproche à Amit d’avoir mêlé Israël à un complot politique concernant un pays étranger et exige sa démission. Face au refus d’Ehkol de renvoyer Amit, Harel quitte son poste et fournit des informations sur l’affaire Ben Barka à la presse. La censure aidant, aucun média n’accepte de publier les détails jusqu’à ce qu’un tabloïd, Boul, titre : « Des Israéliens liés à l’affaire Ben Barka ? » Le Shin-Bet et la police envahissent alors les locaux du journal, confisquent tous les exemplaires et arrêtent son rédacteur en chef et son directeur pour « divulgation de secrets d’État ». Ils sont libérés après quatre mois et demi. Toute cette affaire se déroule dans le plus grand secret et seuls quelques politiciens et journalistes en ont vent.

Plus tard, un ancien diplomate Espagnol qui était en fonction au Maroc, révèle selon lui que le corps de l’opposant Marocain Mehdi Benbarka, ramené de Paris à bord d’un avion de tourisme, il fût jeté en mer entre l’Espagne et le Maroc. Dans ce complot, plusieurs acteurs de hauts gradés Marocains sont mouillé, le Général Oufkir, le colonel Dlimi, Chtouki ainsi qu’un groupe d’agents des services du renseignement Marocain. L’essentiel de l’opération et la préparation du guet apens fût exécuté par le Mossad.

Depuis,le palais royal de Rabat devenu vecteur de l’importation de l’espionnage du Mossad au Maghreb. Déjà des ONG marocaines ont dénoncée la présence au Maroc des « ‘’sociétés’’ de sécurité privées israélienne ». La ‘’société’’ G4S, chargée de la sécurité privée est installée au Maroc, Sachant que le conseiller principal du roi Hassan 2 Azoulai, est un juif Marocain et qui était un intermédiaire au secret entre le palais et Tel Aviv. Azoulai a organisé dans le passé plusieurs rencontres secrètes entre le roi et des membres du gouvernement sioniste. D’abord, Il était évident que «G4S» est une société-écran qui a réussi à s’infiltrer au Maghreb par son accès le plus facile, à savoir le Maroc, pour être au plus près d’un pays qui représente pour l’Etat hébreu une menace sérieuse, aux yeux du régime va-t-en-guerre de Tel-Aviv. On ne sait pas si les organisations non gouvernementales marocaines se sont soulevées contre cette entité parce que c’est la seule société israélienne du genre présente sur le territoire marocain et si d’autres entreprises israéliennes activent dans des secteurs d’activité autres que celui de la sécurité. Ce que les ONG marocaines reprochent à cette société, c’est son implication dans des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité en Palestine occupée. Une accusation qui confirme que «G4S», officiellement de droit privé, agit en réalité pour le compte des services de renseignement israéliens. Ce comportement des responsables politiques marocains n’est pas fait pour apaiser les tensions entre l’Algérie et le Maroc dont la duplicité du langage éloigne de plus en plus toute possibilité de réouverture des frontières et amenuise les chances de résurrection du projet de l’Union du Maghreb arabe. Cette situation forcera les services de sécurité algériens à redoubler de vigilance, maintenant que le Mossad est définitivement installé à nos portes.


Nombre de lectures: 1185 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>