DzActiviste.info Publié le mer 2 Avr 2014

558 quartiers en manque de viabilisation dans la wilaya d’Oran (source La voix de l’Oranie)

Partager

558 quartiers en manque de viabilisation dans la wilaya d'Oran (source La voix de l'Oranie)

Le chiffre est hallucinant! On recense à travers la wilaya d’Oran 558 quartiers considérés comme de véritables points noirs qui ont besoin d’un plan d’urgence de viabilisation, apprend-on en marge de la première session ordinaire de l’APW d’Oran. Ces quartiers ont besoins d’un réaménagement touchant à tous les niveaux, à commencer par l’assainissement des réseaux et de la réfection de la voirie.

~~Parmi les localités les plus touchées nous comptant hai Nedjma (Ex-Chtaibo) où des travaux sont déjà engagés, toutefois les habitant de ce quartier largement pénalisés par les problème de la détérioration de la voirie, déplorent la lenteur de l’avancement des travaux, un retard, justifié par l’entreprise sur place par les problèmes liés à la nature marécageuse de la région où on enregistre fréquemment des remontés des eaux. Notons également le lancement, après 20 ans d’attente, de l’opération de bitumage au niveau de la cité des 2000 logements à Es Sénia. A l’instar de Chtaibo se sont 200 sites où les travaux de viabilisation sont en cours alors que 358 attendent leurs tours. Par ailleurs, concernant l’opération de réhabilitation des immeubles du centre-ville qui connait actuellement des difficultés d’ordre administrative, nous avons pu apprendre que certains projets qui ont été attribués au gré à gré aux sociétés étrangères leurs ont été retirés pour être soumis à un avis d’appel d’offre, auquel les mêmes sociétés y ont participé. Cette session ordinaire de l’APW, on a évoqué également l’opération de traitement des eaux usées de la partie basse de la ville d’Oran qui vient d’être enregistrée, à l’issue du conseil d’administration de la SEOR tenue il y a 2 jours. Le montant de l’opération s’élève à 350 milliards de centimes et permettra à Oran de s’acquitter du problème de rejet des eaux usées dans la mer. Par ailleurs, le wali d’Oran Abdelghani Zaâlane a annoncé que l’opération de délivrance des contrats de pré-affectation aux habitants du vieux bâti est rompue afin de terminer le programme de relogement actuellement en cours, qui concerne notamment, 6.068 bénéficiaires de pré-affectations, dont 3.279 rien que pour la commune d’Oran, alors que le quartier d’Es- Sanaouber (Les Planteurs) compte un quota de 6.000 logements, dont le chantier a été entamé. Concernant les contrats de propriété, le premier responsable de l’exécutif a déploré que «l’opération, déjà en cours, qui est très lente ». C’est pour cela que nous allons décupler d’efforts tout en facilitant la procédure de délivrance des actes». Notons que Plus de 12.500 actes de propriété ont été délivrés, depuis deux ans, dans la wilaya d’Oran, dans le cadre de la régularisation foncière.


Nombre de lectures: 168 Views
Embed This