DzActiviste.info Publié le ven 2 Nov 2012

A quand le 02 novembre ?

Partager

In page facebook

par Kamel Daoud
Demain c’était hier. Immuable. On a bien essayé de passer au 02 novembre mais c’était un peu long. Dangereux. Comme un glissement de terrain dans le ciel. Donc on est revenu et depuis, on ne bouge plus. Il y a le temps des « arabes » (avec guillemets s’il vous plaît). Il commence dans le désert et avance avec lui. Puis le temps des chrétiens. Puis le temps local : 1er novembre, 00h00. Depuis rien. L’histoire ne doit pas bouger. Sinon elle va vieillir. Combien de 01 novembre fêtés depuis longtemps ? Fausse question : il faut dire « combien de 2 novembre » ? Alias aucun. Le temps algérien ne passe pas. Il est sacré. Comme le temps des salafistes. Les novembristes rêvent de l’heure 00h00. L’an zéro. C’est le propre des mythes que de refonder le temps et les calendriers. Et de les coincer dans les épopées. Qu’est-ce donc le 02 novembre ? C’est un jour nouveau. Sans ancêtres qui vous mangent le dos. Une histoire simple qui commence avec le lever de soleil et pas avec un coup de feu. Une manière de mettre ses chaussures et de sortir prendre l’air, sans faire la guerre. Le 2 novembre doit être réhabilité : c’est le prénom de la vie courante. La nationalité universelle. Le sens de la vie quotidienne. La respiration après la colonisation et la décolonisation. Le 02 novembre, des gens naissent et ne sont pas coupables de ne pas avoir fait la guerre. Le ciel est pur et la terre n’est pas un cimetière. Le dernier faux ancien Moudjahid est mort, il y a un siècle et l’histoire nationale s’étend vers l’aube du temps et pas vers l’Arabie saoudite. Un vent doux se lève et des Algériens rient de ne plus se sentir morts et de ne rien devoir à personne et de ne pas subir l’histoire des morts qui gouvernent les vivants. On ne se sent plus à l’étroit à cause des cimetières et l’histoire algérienne devient universelle et les Algériens sont tous des humains pas des zombies.

C’est donc demain.

Mais pour le moment, c’est hier : personne n’est venu au monde depuis 62. Tous ceux qui sont nés après sont des traîtres. Les gens d’avant sont les meilleurs. Pour posséder une terre, il faut l’avoir arraché à un colon et pas aux mauvaises herbes avec ses bras. Le pays est à nous. On ne meurt pas, on se reproduit. Vous n’êtes rien. Le 02 novembre n’est pas pour demain et vous n’êtes pas pour hier. Je m’appelle Belkhadem et jusqu’en 3014. Qui êtes-vous ? Vous ne savez rien faire. Sans nous vous seriez encore à cirer les chaussures au lieu de nous les jeter. Demain c’est rien. Hier est tout. Avant-hier c’est nous. Après-demain c’est pendant hier. Vous êtes une illusion. Nous sommes la génération d’or. Après le 1er novembre il n’y a eu que le 0 novembre.


Nombre de lectures: 286 Views
Embed This