DzActiviste.info Publié le ven 19 Juil 2013

A quels signes peut-on reconnaître un peuple sans avenir ?

Partager

Said Radjef

khaled« La bêtise est infinement plus fascinante que l’intelligence. L’intelligence, elle, a des limites tandis que la bêtise n’en a pas. », Claude Chabrol.

C’est pourquoi ce sont toujours les imbéciles qui occupent le haut du pavé chez nous.

Un philosophe allemand a qui l’un de ses congénères français a demandé à quels signes peut-on reconnaître la puissance d’un pays, eut cette réponse : « a son mode musical et à sa littérature. »

Imaginons un instant un concerto piano de Tchaïkovski et de Mozart au théâtre communal Kateb Yacine de Tizi ouzou et un gala le même jour de Cheb Khaled et Allaoua à la maison de la culture Mouloud Mammeri. Le pauvre Tchaïkovski et Mozart qui s’est inspiré de la « Nouba »pour composer ses chefs d’œuvres, vont se retrouver seuls entre les murs sombres du théâtre communal alors que Cheb Khaled et Allaoua vont faire le plein et se produire à guichets fermés.

Les peuples faibles et sans avenir adorent la médiocrité, la bêtise, l’ignorance et la fausset


Nombre de lectures: 3925 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 4 Comments
Participer à la discussion
  1. abou nouha dit :

    Mes Salutations Said Radjef,
    votre analyse est de ce que j’appelle,une revelation(ou presque).j’aii toujours pensé qu’il existe un homme comme moi,qui voit les choses de la même manière.le Rai,un style musical,né dans les bas fonds de l’oranie depuis les années 80,est devenu une culture(sic sous culture),pour la majorité d’une jeunesse déboussolée,sous cultivée et ignorantes.Hélas c’est une réalité dure à avaler pour les uns et les autres.le Grand Physicien Albert Einstein,un jour on lui avait posée une question qui suit: »combien de choses qui n’ont pas de limites? ».sa réponse était:
    il y’a deux choses qui n’ont pas de limites:
    1-l’univers(et je ne suis pas tellement sûr)
    2-l’homme con ou connard.
    merci

    • radjef said dit :

      Ce qui arrive à Oran existe malheureusement partout en Algérie. S’il existe un homme qui s’est investi dans la culture populaire c’est bien Kateb Yacine. Mais combien d’algériennes et d’algériens connaissent aujourd’hui K Yacine ? Combien de jeunes universitaires connaissent Yacine,Haddad, Dib, Mammeri, Benabi,Sayed…et combien de jeunes universitaires honorent la mémoire de l’un de ces hommes chaque année ? A ce titre, il est difficile de retrouver les tombes de Yacine et de Mammeri tant celles-ci ont été abandonnées, alors que celles de certains « artistes » ignorants reçoivent chaque année des milliers de visiteurs qu’il est a se demander si on n’est pas sur un lieu saint genre Cheikh Ben Abederrahmane…
      Combien de jeunes connaissent le chanteur oranais Cheikh El Mehdi lâchement assassiné le commissaire Gerolami en France, pendant qu’il tentait de secouer la conscience collective du peuple algérien? Combien de jeunes connaissent Farid Ali ? Y a-t-il un universitaire qui a tenté de consacré…
      Le Rai est une musique qui a pour objectif d’abrutir la population.

      • radjef said dit :

        Ce qui arrive à Oran existe malheureusement partout en Algérie. S’il existe un homme qui s’est investi dans la culture populaire c’est bien Kateb Yacine. Mais combien d’algériennes et d’algériens connaissent aujourd’hui K Yacine ? Combien de jeunes universitaires connaissent Yacine,Haddad, Dib, Mammeri, Benabi,Sayed…et combien de jeunes universitaires honorent la mémoire de l’un de ces hommes chaque année ? A ce titre, il est difficile de retrouver les tombes de Yacine et de Mammeri tant celles-ci ont été abandonnées, alors que celles de certains « artistes » ignorants reçoivent chaque année des milliers de visiteurs qu’il est a se demander si on n’est pas sur un lieu saint genre Cheikh Ben Abederrahmane…
        Combien de jeunes connaissent le chanteur oranais Cheikh El Mehdi lâchement assassiné le commissaire Gerolami en France, pendant qu’il tentait de secouer la conscience collective du peuple algérien? Combien de jeunes connaissent Farid Ali ? Y a-t-il un universitaire qui a tenté de consacrer un peu de son temps a cet artiste qui a chanté la liberté l’Algérie, tamazight,l’Islam dans les maquis, se moquant royalement des trois « B » ? Et Ahmed Saber ?
        Le Rai est une musique qui a pour objectif d’abrutir la population.

  2. kafiz nadir dit :

    Nous venons tous au monde avec les mêmes sommes de qualités et les mes sommes de défauts , la déférence réside seulement que les uns mettent en évidences leurs qualités et refoulent leurs défauts et les autres font toutes a fait le contraires,pour cela il faut reconnaître et applaudir leurs réussites

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>