DzActiviste.info Publié le ven 2 Nov 2012

A qui est destiné le Bras d’Honneur de Gérard LONGUET ?

Partager
Paris, le 1er novembre 2012

 

 

La polémique fait rage ! Certains affirment que ce bras d’honneur était destiné aux lobbies homosexuels, d’autres affirment qu’il visait les dirigeants algériens. Les uns et les autres ont tout faux !
Le lien de la vidéo citée ci-dessous se diffuse à grande vitesse sur le web. La question qui mérite d’être posée est la suivante : A qui est destiné le geste infâme ainsi que le message sibyllin de l’ancien ministre de la Défense et des anciens combattants français. ?  
Ce qui est sûr, les destinataires ne sont pas les généraux, ces pseudos ultra patriotiques des Tagarins. Ni ceux qui prétendent être les sauveurs de la république issus de la promotion Lacoste, ni les politiques se réclamant du courant « nationaliste » du FLN et RND, entre guillemets bien sûr, ni les Islamistes bidon, ni autres bidules de décor protocolaire.
Le coeur de cible de ce geste vulgaire est le PEUPLE Algérien dans son ensemble.
A ceux qui nous bercent de leurs sempiternelles et menteuses professions de foi, en ce jour ô combien symbolique du 1er Novembre, où ne manquent ni les chants patriotiques, dont ils ne connaissent ni le sens sacrificiel ni la portée de ce qu’il véhiculent, nous attendrions d’eux qu’ils appliquent, au minimum, le principe de la réciprocité. Bien sûr, s’ils étaient Redjals. Nous pourrions attendre longtemps. Ils ne broncheront pas. Ils ne sont pas fous. Ils ne vont pas mordre la main qui les protègent, et qui garde précieusement le fruit de leurs rapines.
De ce geste, Longuet lui-même nous dit qu’il a été adressé à ceux qui  quémandent à cri et à dia une quelconque  REPENTANCE, serait-elle exprimée du bout des lèvres, comme cette timide reconnaissance des crimes de la police française en octobre 61. Le sujet était, en tout cas, le principal thème de l’émission « Preuves par 3 » sur la chaîne Public Sénat du 30 Octobre 2012. 
Qu’ils sachent, ces maquignons de nos valeurs les plus sacrées, que cette condition sine qua non confirme bel et bien la nature de leur régime : un régime prostitutionnel dans sa grande splendeur. 
Nous devons nous adresser à eux, directement, et les montrant du doigt:
« Votre régime est  à l’image de celle qui pratique le plus vieux métier du monde et  qui implore de son proxénète qu’il de change de relation, pour un rapport plus équilibré, moins marchand, et plus marital. Vous êtes à la représentation des Algériens, ce que Madame Claude fut à ses protecteurs politiques, des entremetteurs de quartiers chics, des dispensateurs de plaisirs et de privilèges  à leurs maîtres, arrachés du coeur de l’Algérie, en lambeaux de chair et de sang. Il suffit que votre maître hausse un peu le ton, pour que vous vous aplatissiez. On n’entend plus vos habituels aboiements. Vous ne bougez plus une oreille. Vous vous faites oublier, à la moindre injonction, au moindre sifflement.  
De toute façon, vous êtes les seuls à ne pas savoir que personne ne vous prend au sérieux,  même vos protecteurs les plus proches. Ce qui signifie que votre compte à rebours a commencé et que votre heure, à l’image des dictatures moribondes des Moubarak, Ben Ali, Khadafi , est venue.
 A Monsieur Cherif ABBAS ministre des Moudjahidines, l’optimum de  dignité, si vous l’avez, bien évidemment, est d’exiger à vos propres enfants, détenteurs de la nationalité française, d’y renoncer.  A l’ancien ministre de l’intérieur, et dernier consul général d’Algérie à Paris, de vendre ses biens immobiliers qu’il a acheté dans le sud-Ouest de la France tout près d’un Maire ouvertement nostalgique de l’Algérie Française.  La liste du personnel politique et  militaire ayant de très fortes  attaches, sentimentales, presque filiales, mais surtout matérielles en France est très longue. D’où leur inertie, leur manque de réaction à de telles outrances.
Qui est Gérard Longuet messieurs les nationalistes algériens ? Il faut peut être vous rappeler, vous qui le savez si bien, qu’il est le fils de son papa, Jacques LONGUET, commandant de la Base aérienne 113,  jusqu’à la veille de déclenchement de la guerre de libération en 1954. La suite est connue de sa carrière militaire. Durant sa jeunesse, le jeune Gérard fut un militant du mouvement Occident, qualifié d’extrême droite aux méthodes violentes par le Figaro dans les années 60 et 70. Le noyau dur d’Occident, un mouvement type Stand Behin affilé à la CIA pour lutter contre les communistes et l’extrême gauche française, fut composé de Longuet, Alain MADELIN, et François LEOTARD, Patrick DEVIDJIAN, Alain ROBERT. Quatre d’entre eux qui furent reçus à Alger, ont été  respectivement Ministre de l’industrie, Ministre des PME et du développement économique, et Ministre de la défense, Emissaire spécial, tous appartenant au gouvernement BALLADUR. Autrement dit, les sauveurs des Janviéristes, oppresseurs du peuple algérien. 
D.A

 

 


Nombre de lectures: 441 Views
Embed This