DzActiviste.info Publié le lun 28 Oct 2013

Abanne n’aurait pas apprécié les chamailleries d’Ait ouabane

Partager

Depuis que j’ai lu quelque part je ne sais ou, la fameuse sentence de l’ex premier ministre d’Israel Mme Golda Meir concernant les Arabes et Musulmans, je n’arrive plus à m’expliquer autrement les raisons de notre déclin, et pourtant le fait divers du jour se passe en Kabylie, autant dire à la périphérie de ce fameux Monde Arabe et Musulman tant contreversé

qu’est ce qui se passe en Kabylie qui a rapport avec Golda Meir, les Arabes et autres juiveries ? à part un mini Berianne qui se passe en Banlieue de Tizi ouzou et qui nous montre à quels problèmes on fini fatalement par arriver tous, il y’a ce fait divers pittoresque concernant un concours de beauté non pas celui de Miss Kabylie qui je crois n’a plus droit au podium faute de motivations ou je ne sais plus quelle autre raison…. mais un concours du village le plus propre de la région, c’est pas une idée belle franchement ? ça nous change radicalement de ce qui se passe ailleurs dans nos autres contrées plus préoccupés de combien mesure La barbe, sa jupe ou son tchador que la beauté des paysages et la protection de l’environnement, sauf que fatalement….

chassez le naturel j’allais dire !! et oui, il se trouve que les elections qui avaient donné vainqueur le village d’Ait Ouabane sont contestées par d’autres villageois décidément, entre les algériens ( peu importe leurs wilayas ou leur langue maternelle ) et les elections ( peu importe l’enjeu, y compris dans le domaine de la beauté ) il y a un souci

ceci dit, il ne devrait meme pas y avoir de concurrence dans ce domaine, tous les villages devraient etre beaux, comme les filles, pardon, les Miss, avant que ces satanés occidentaux n’érigent cela en festivités sataniques et mercantiles

moralité de l’histoire, kabyle, arabe, musulman, nègre, kurde ou Egyptien issu des pharaons machallah, Golda Meir restera celle qui a dit toute une vérité qui nous colle comme une odeur nauséabonde, un peu comme les bas cotés de toutes les rues et routes de la wilaya de Tizi ouzou pour rester limité à ce seul périmètre, n’en déplaise aux Ferhat Mhénni

et pour etre juste, j’ai en mémoire une autre sentence concernant ce sujet précis et correspond très bien à la situation, je l’ai entendu de la bouche du grand chanteur Kabyle IDIR, qui a répondu un jour à un Journaliste qui lui demandait quelque chose sur la « spécificité kabyle », Idir avait une réponse mémorable, la preuve, je la répète à l’envie : Nous avons certes notre culture propre, mais nous vivons le meme environnement que le Monde Arabe Musulman ( je cite de mémoire )

dimanche, 27 octobre 2013 21:30 Prix du village kabyle le plus propre : un village conteste le classement et dénonce Imene Brahimi

Les représentants du village Ait Ouabane, qui a participé au concours Aissat Rabah du village le plus propre de la wilaya de Tizi Ouzou, contestent les résultats du concours du village le plus propre de Kabylie.

« Notre village, Ait Ouabane, dénonce avec la plus grande vigueur ces agissements lamentables, abjects, vindicatifs de bas échelle d’un organisme sensé être juste et impartial », écrit, ce dimanche 27 octobre, le comité de ce village relevant de la commune d’Akbil, dans la daira d’Ain El Hammam.

Il s’interroge comment un village ayant 87,33 points ne soit pas classé parmi les quatre villages sélectionnés alors qu’un autre village a obtenu un prix avec 86,66 points. Les représentants du village Ait Ouabane affirment que « cette démarche méprisante avec ses enjeux politiques qui décrédibilisent le concours et découragent tous les écologistes qui se battent pour un environnement plus propre ne peut mener qu’au désordre ».

« Le concours ne doit en aucun cas être une occasion pour des règlements de comptes politiciens », ajoute le comité de village Ait Ouabane qui soutient avoir été classé dans la quatrième place lors de la deuxième visite effectuée au village par les membres de la commission, qui ont même félicité les villageois pour les travaux entrepris.

Le concours du village le plus propre a été remporté par Zoubga, situé à 70 km de Tizi Ouzou (lire). Lors de la cérémonie de remise des prix aux villages et communes nominés à ce concours de propreté, les membres de l’APW avaient longuement insisté sur la transparence et l’autonomie qui ont caractérisé la commission chargée d’étudier les candidatures et de statuer sur les communes et les villages les plus propres.

suite de l’article sur tsa dz algerie


Nombre de lectures: 543 Views
Embed This