ADIEU JEAN-LOUIS, « LE FRÈRE DES FRÈRES »

Partager

Alger, le 19/05/2014 Boussad OUADI Au lendemain de l’indépendance, au cœur de la Kabylie meurtrie, traumatisée par le souvenir des régiments de « Chasseurs alpins » et de « Parachutistes coloniaux » qui violaient et massacraient des populations civiles sans défense, surgit un couple d’enseignants « français », Jean Louis et Heike Hurst pour enseigner le français et l’histoire-géo au collège de Larba-Nath-Iraten ex-Fort-National de 1963 à 1965. Un torrent tumultueux de connaissances, de comportements, de (…)


NATION-ALGERIE


Nombre de lectures: 237 Views
Embed This

ADIEU JEAN-LOUIS, « LE FRÈRE DES FRÈRES »

Partager

Alger, le 19/05/2014 Boussad OUADI Au lendemain de l’indépendance, au cœur de la Kabylie meurtrie, traumatisée par le souvenir des régiments de « Chasseurs alpins » et de « Parachutistes coloniaux » qui violaient et massacraient des populations civiles sans défense, surgit un couple d’enseignants « français », Jean Louis et Heike Hurst pour enseigner le français et l’histoire-géo au collège de Larba-Nath-Iraten ex-Fort-National de 1963 à 1965. Un torrent tumultueux de connaissances, de comportements, de (…)


NATION-ALGERIE


Nombre de lectures: 237 Views
Embed This