DzActiviste.info Publié le jeu 5 Juil 2012

Affaire Bouteflika – LeMonde: L’ANEP aurait dépensé plus de 16 milliards de centimes

Partager

Belle opération pour donner une bonne image de l’Algérie à la veille de la célébration du 50e anniversaire de l’indépendance ? Trop chère pour un simple lifting publicitaire ?

Les avis divergeront certainement lorsqu’on apprend que le publireportage de 16 pages publié le 3 juillet dernier, dans l’un des suppléments du quotidien français le Monde, «a dépassé la bagatelle d’un million et demi d’euros», nous affirment des sources bien informées. En convertissant ce montant, on obtient l’équivalent de 160 000 000 de dinars, soit 16 milliards de centimes.
Nos sources indiquent que «la publication du publireportage dans l’un des plus influents quotidiens de France résulte d’un partenariat établi directement entre l’ANEP et le journal le Monde».

Cette transaction ne fait pas l’unanimité au sein de l’ANEP. «Avec une telle somme, nous pouvions réaliser beaucoup de choses, comme des films ou des documentaires. Ce qui m’attriste dans cette histoire, c’est qu’à chaque fois, on se fait leurrer et on n’apprend pas les leçons», déclare, amère, une de nos sources. D’autre part, notre confrère Dernières Nouvelles d’Algérie (DNA) a publié, hier, sur son site web, un entretien avec Marie Hourtoule, la journaliste auteur du dossier «Spécial Algérie», paru dans le supplément «Stratégies internationales», dont elle est rédactrice en chef. Elle affirme que la signature du contrat remonte à quelques mois entre l’agence de communication Mediaction International et la direction du quotidien le Monde. «Nous avions soumis une proposition pour un supplément économique sur l’Algérie à l’occasion du 50e anniversaire de l’indépendance et la direction du Monde a donné son accord», souligne-t-elle.

Marie Hourtoule affirme s’être rendue en Algérie après les élections du 10 mai. Elle a rencontré des ministres pour une série d’entretiens.
Toujours selon DNA, l’entretien avec le chef de l’Etat s’est réalisé à travers une correspondance. «J’ai soumis mes questions à l’avance et les services de la Présidence m’ont alors transmis les réponses du président Bouteflika.» Plus loin, Marie Hourtoule dit ignorer le montant du publireportage.
Bsikri Mehdi


Nombre de lectures: 1137 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>