DzActiviste.info Publié le jeu 26 Avr 2012

Affaire Kherba : Arrestations de militants et condamnation de l’ONG Front Line Defenders

Partager

in Kalima DZ 26 04 2012

Le sit-in qui devait se tenir jeudi 26 avril à Alger en soutien à Abdelkader Kherba, en détention à la prison de Serkadji, a été dispersé avec brutalité par la police. Plusieurs syndicalistes, militants des droits de l’Homme et défenseurs des droits des chômeurs ont été arrêtés, dans la matinée de ce jeudi 26 avril, devant le tribunal de Sidi M’Hamed, à Alger, avant d’être embarquées dans des commissariats de police.

Membre du Comité national de défense pour le droit des chômeurs (CNDDC), Abdelkader Kherba a été arrêté le 18 avril dernier lors d’un rassemblement organisé par des greffiers en grève depuis plusieurs jours.
Incarcéré à la prison de Serkadji, il est accusé « d’incitation à attroupement ». Le pouvoir d’Alger,en phase d’agonie, n’épargne aucun moyen de répression, de corruption et de manipulation mensongère pour museler toute opposition.

L’ONG de défense des militants des droits de l’homme, Front Line Defenders, exige la libération immédiate de Abdelkader Kherba.

Communiqué de Front Line Defenders

Le 26 avril 2012, le procès de défenseur des droits humains M. Abdelkader Kherba commencera à Sidi Mohamed. Il a été arrêté par la police judiciaire le 18 avril 2012 alors qu’il assistait à une manifestation devant l’édifice des tribunaux à Sidi Mohamed. Il a ensuite été accusé de «incitation directe à attroupement» et placé en détention provisoire. Kherba Abdelkader est un membre du Comité National pour la Défense des Droits des Chômeurs (CNDDC) et la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH).

Kherba Abdelkader a été arrêté alors qu’il assistait à une manifestation organisée par les travailleurs du secteur de la justice afin de revendiquer l’amélioration des conditions de travail. Kherba Abdelkader, qui a assisté à la manifestation en tant qu’observateur ainsi qu’afin d’exprimer sa solidarité, a eu son appareil photographique confisqué au moment de son arrestation. Le lendemain, 19 avril 2012, Kherba Abdelkader a été emmené devant le procureur de Sidi Mohamed qui l’a interrogé au sujet de sa présence à la manifestation. Le procureur a formalisé l’accusation de «incitation directe à attroupement» en vertu de l’Article 100 du Code Pénal et a ordonné qu’il soit placé en détention provisoire. Kherba Abdelkader est actuellement détenu à la prison de Serkaji, et il sera emmené devant le tribunal le 26 avril pour l’ouverture du procès. Suite à son arrestation, Kherba Abdelkader a commencé une grève de la faim en signe de protestation contre sa détention arbitraire.

Front Line Defenders exprime sa préoccupation face à l’arrestation et la détention de Kherba Abdelkader, et estime qu’elles soient directement liées à son travail légitime et pacifique pour la défense des droits humains, en particulier son engagement avec le Comité de Défense des Chômeurs et la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme. Compte tenu de la grève de la faim qu’il a commencé, Front Line Defenders est également préoccupé par l’intégrité physique et psychologique de Kherba Abdelkader pendant sa détention.

Front Line demande instamment aux autorités algériennes de:

1. Assurer la libération immédiate et sans condition de Kherba Abdelkader et abandonner toutes les charges contre lui, car elles semblent être motivées uniquement par son travail légitime et pacifique en défense des droits humains;

2. Prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir l’intégrité physique et psychologique de Kherba Abdelkader pendant sa grève de la faim;

3. Veiller à ce que tous les défenseurs des droits humains en Algérie, exerçant leurs activités légitimes de défense des droits humains, soient en mesure d’opérer sans restrictions ni représailles, y compris le harcèlement judiciaire.


Nombre de lectures: 556 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>