DzActiviste.info Publié le sam 19 Jan 2013

In Amenas: Une trentaine de ressortissants étrangers manquent à l’appel

Partager
                
Une trentaine d’étrangers manquent toujours à l’appel sur le complexe gazier de Tiguentourine, dans le sud-est de l’Algérie, mais le nombre d’otages du commando djihadiste qui contrôle encore une partie du complexe reste incertain, a-t-on appris vendredi de source sécuritaire algérienne.

L’agence de presse officielle algérienne APS, qui cite aussi une source sécuritaire, a confirmé que le siège se poursuivait et que l’armée espérait un « dénouement pacifique » au lendemain de l’assaut qui a coûté la vie à une trentaine d’otages et à au moins 18 ravisseurs.

« Environ 100 des 132 otages étrangers ont été libérés », a déclaré à Reuters la source sécuritaire algérienne, parlant d’une « situation peu claire qui change rapidement ».

« (L’armée) tente encore de parvenir à un ‘dénouement pacifique’ avant de neutraliser le groupe terroriste qui s’est retranché dans la raffinerie et de libérer un groupe d’otages encore détenus », a dit de son côté la source d’APS.

Une trentaine de ressortissants étrangers sont manquants, mais la source interrogée par Reuters a confié que certains pourraient encore se cacher dans l’immense complexe ou avoir été tués.

Reuter


Nombre de lectures: 342 Views
Embed This