DzActiviste.info Publié le ven 21 Déc 2012

Ait Ahmed se retire de la vie politique.

Partager

ait-ahmedSaid Radjef

Séisme dans la vie politique Algérienne. Mais également dans la famille démocratique et des droits de l’homme. L’ambiance est tendue dés l’annonce de cette décision par le conseil national du FFS.

Élément central du 1er novembre 1954 aux cotés de Med Khider, Ait Ahmed aura marqué toute une époque, celle du mouvement nationaliste. Dés son jeune âge, alors à peine jeune lycéen, il retient l’attention des ténors de la cause nationale, à leur tête Messali, Assellah, Moulay Merbah, Si El Khefif, Dr Lamine Debaghine… A ce sujet, Dr Lamine Debaghine dira à ces amis que le nom de H Ait Ahmed est intimement lié à l’histoire du mouvement nationaliste.

Désormais, on ne peut plus parler de l’histoire de l’Algérie sans ne pas citer son nom. Auteur de plusieurs initiatives contre le régime totalitaire en place depuis 1962 à ce jour, Ait a forcé l’admiration de ses adversaires. Il n’y a pas longtemps, un monument de la cause berbériste dira ceci à son sujet : « Ait a été le plus intelligent d’entre nous. La conjoncture internationale ne l’a pas ménagé. La question qui se pose maintenant est celle-ci : quel sera le destin du FFS sans le chef charismatique de l’opposition algérienne ?


Nombre de lectures: 3816 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 2 Comments
Participer à la discussion
  1. Retraite dans sa retraite en Suisse. J’attends de lire ses mémoires, version complète 🙂

  2. Karim Dzayer via Facebook dit :

    pfff, de toute facon il a l air inactif depuis longtemps, et la voie que son parti a pris ….!!

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>