DzActiviste.info Publié le dim 1 Déc 2013

Algeria: L’opposition Algérienne ou “les vaut-riens que je connais vs. les vaut-riens que je ne connais pas”

Partager

Pour tous ceux qui se considèrent dans l’opposition et s’opposent à notre régime (moi y compris), permettez-moi de dire la vérité crue et simple: nous avons échoué terriblement et lamentablement. L’opposition–toute l’opposition d’ici, de là-bas, de celle en Algérie, de l’étrangèr, et de toutes idéologies–a échoué terriblement et indéniablement. L’échec de l’opposition est si terrible qu’il est devenu néfaste.

10032296c-118-bouteflika-1234511526-jpg

Il est temps de faire le constat, de commencer à penser au pourquoi de cet échec. Il est temps d’évaluer la réalité de la situation et de repartir de Zéro. Nous ne pouvons plus prétendre que cette façon de faire, de s’opposer au régime Algerien fonctionne. Le peuple Algerien ne vous écoute plus et pas. Le peuple ne bouge et ne bougera pas parce que cet opposition n’a aucune crédibilité auprès de la majorité du peuple (et je ne parle pas des clowns de l’opposition parlementaire en Algérie). C’est cela la vérité amère. Si on n’a pas compris cela c’est qu’on a rien a faire dans l’opposition ou dans la politique et le mouvement social. Et oh, il ne faut pas blâmer le peuple pour votre/notre échec.

gremibouteflika

Par conséquent, un jour ce régime s’effondrera de lui-même a cause des problèmes économiques graves et endémiques de ces 50 dernières années. La question est: Est-ce que cet opposition (et opposition au pluriel) est prête? Peut-on lui (ou leur) faire confiance? Plus important que cela, peut-il leur faire confiance ce peuple? Sont-ils à la hauteur de tacler nos très sérieux problemes? Et ma réponse est: je ne suis pas sûr. Je ne sais pas, et d’après ce que je vois, je pense que Non, un gros non. Par ailleurs, je n’ai pas confiance en cet opposition autant que je n’ai pas confiance en ce gouvernement. Nous les Algeriens, nous nous dirigeons vers un chaos certain, sombre et total, peu importe l’avenir. Et le peuple sait cela. Et le peuple dit “je garde les vaut-riens que je connais que les vaut-riens que je ne connais pas”. Il n’est pas trop tard pour l’opposition de revoir sa copie si elle veut le respect du peuple Algérien, parce que maintenant, le peuple Algérien ne respecte pas l’opposition car il ne respecte plus rien.

Caricature-Algerie-Bouteflika

Oh, je vois déjà certains qui après avoir lu ce texte le rejettent. Certains de ceux qui pensent qu’ils sont le chef de file d’une certaine opposition qui n’existe que dans leur imagination. Mais sachez que rejeter ce que je dis ne résoudra pas le problème


Nombre de lectures: 375 Views
Embed This