DzActiviste.info Publié le dim 4 Août 2013

ALGERIE 50 ans après l’indépendance

Partager

liberte-mains-chaines_syndicat-algerie50 ans après l’indépendance de l’Algérie en 1962 Tout cela n’existe pas encore au pays. Hallucinant Comme si on nous avait interdit juste d’y penser !

1) Pas de liberté de conscience :

Liberté de conscience Qui englobe la liberté de religion1 et la liberté par rapport à la religion (freedom of and from religion), désigne le choix fait par un individu des valeurs ou des principes qui vont conduire son existence. Ce choix est de manière générale plus ou moins encadré par les lois du lieu d’existence.)

2) Pas de liberté d’opinion

La liberté d’opinion est un principe de liberté fondamentale apparu à la fin du XVIIIe siècle au cours de la Révolution française, dès le 26 août 1789 dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, et à la suite de la Déclaration d’indépendance des États-Unis, où il a été proposé le 25 septembre 1789 et ratifié le 15 décembre 1791. Plus précisément, aux États-Unis, l’expression qui apparaît dans le premier amendement de la constitution américaine est « liberté de parole » (freedom of speech), qui relève plus généralement de la liberté d’expression.

La liberté d’opinion fait l’objet de l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée en 1948 à Paris.

est un principe de liberté fondamentale apparu à la fin du XVIIIe siècle au cours de la Révolution française, dès le 26 août 1789 dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, et à la suite de la Déclaration d’indépendance des États-Unis, où il a été proposé le 25 septembre 1789 et ratifié le 15 décembre 1791. Plus précisément, aux États-Unis, l’expression qui apparaît dans le premier amendement de la constitution américaine est « liberté de parole » (freedom of speech), qui relève plus généralement de la liberté d’expression.

La liberté d’opinion fait l’objet de l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée en 1948 à Paris.

3) pas de liberté de culte :

La liberté de religion désigne le droit subjectif fondamental des personnes de choisir et de pratiquer une religion donnée et l’évaluation du respect de ce droit
POURQUOI ?

Amokrane Nourdine


Nombre de lectures: 825 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>