DzActiviste.info Publié le mer 23 Mai 2012

Algérie: Démocratie et ouverture de la violence dans nos stades est-ce une bonne solution, MERCI MONSIEUR DE LA D.G.S.N !!!

Partager

Le DGSN Abdelghani Hamel

« un projet pour retirer  la police des stades »

– La sécurité serait assurée par les stadiers
Publié le 23 mai 2012 par Horizons

Nous avons mené des enquêtes puis fourni tous les renseignements et les données des candidats à l’administration, mais cela n’est pas de notre ressort de trancher », a affirmé, hier, le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général-major Abdelghani Hamel concernant les antécédents judiciaires relevés pour certains candidats qui se sont présentés lors des élections du 10 mai.



En visite, hier, à Constantine pour prendre part à la clôture des journées Portes ouvertes de la police, M. Hamel a profité de l’occasion pour tenir une conférence de presse et faire le point sur les différentes actions entreprises par son département. Interrogé au sujet de la lutte contre le hooliganisme dans nos stades et les mesures à prendre pour la saison prochaine, le DGSN a déclaré qu’il a comme projet de confier la sécurité à l’intérieur des stades aux stadiers. « J’ai un projet pour retirer les policiers des stades, car il faut savoir que chaque match nous coûte de l’argent, sans parler de la mobilisation de nos agents », a expliqué M. Hamel. Concernant la requête des ex-agents des forces de l’ordre révoqués et dont le nombre est estimé à plus de 5 000 sur tout le territoire, le DGSN a souligné qu’« il y a une commission qui a statué sur les cas des policiers révoqués, elle présentera un dossier au ministère de l’Intérieur qui étudiera ensuite au cas par cas ».  http://www.youtube.com/watch?v=8qXoxKboCNM&feature=related



Quant à la sollicitation de la police libyenne qui souhaite profiter de l’expérience algérienne, il précisera que « les instructeurs de la police algérienne se rendront prochainement en Libye, afin de former les agents sur place, à l’inverse des cadres de la police libyenne effectueront des stages chez nous ». Le premier responsable de la police a, par ailleurs, précisé que pour le plan Azur de la prochaine saison estivale, plus de 1 000 agents de l’ordre seront déployés afin de renforcer la
sécurité sur tout le littoral, et que 54 postes de police seront installés. Le général-major a ensuite donné quelques indications sur le bilan de la criminalité urbaine des douze derniers mois enregistré dans tout le pays. 121 456 affaires ont été traitées, et 71 081 résolues, soit un pourcentage d’environ 64%. Les affaires liées aux atteintes aux personnes et aux biens arrivent en tête avec respectivement 63 086 et 47 125 affaires. Et c’est la région Est qui est classée première, suivie du Centre et de l’Ouest. « Ce n’est pas alarmant, l’Est est classé premier parce qu’il compte 15 wilayas et donc c’est la région la plus peuplée », a-t-il précisé. Pour ce qui est des wilayas les plus touchées, Alger vient en tête, puis Oran et Sétif. Notons que le général-major Abdelghani Hamel a présidé une cérémonie de sortie de la 21e promotion d’agents de l’ordre public (AOP), hier, à l’Ecole de police d’Annaba, en présence des autorités civiles et militaires.


Nombre de lectures: 431 Views
Embed This