DzActiviste.info Publié le ven 25 Jan 2013

Algérie: Encore des affrontement dans la vallée du Mzab

Partager
                 
Le régime algérien ne faillit décidément pas à ses méthodes. Encore une fois, parce que de graves dissensions agitent le premier cercle du pouvoir, les populations sont encore prises en otage, et servent d’arguments interposés, pour des règlements de compte, entre les uns et les autres.
Ainsi, encore une fois, la vallée du Mzab est devenue un champ de bataille, entre deux clans du régime. Encore une fois, les différends ethniques qui ont été inséminés dans cette paisible et laborieuse contrée. Ils ont été attisés, ravivés, pour jeter la communauté des Chaambas contre celles des Mozabites, comme cela fut le cas en 2009, où de véritables batailles rangées entre les deux communautés ont occasionné des morts et des blessés, ainsi que des dégâts matériels d’une très grande ampleur.

Les échauffourées ont commencé dans la journée d’aujourd’hui, probablement après la prière du vendredi, dans la petite localité de Melika, pour s’étendre à Ghardaïa. Le feu couvait déjà depuis quelques jours, et des rixes avaient eclaté içi et là.
Il semble que des agents provocateurs aient été missionés pour faire exploser cette région, dont plus personne en Algérie n’ignore l’extrême sensibilité.
Le risque est grand que le climat ne s’embrase et  ne se répande à toute la région. 
Curieusement, au lieu de mettre en place des effectifs de police et de gendarmerie, pour éviter que le pire ne survienne, les autorités sont aux abonnés absents, malgré l’alarme qui a été lancée par les notables coutumiers de toute la région.
Les services de sécurité, et les autorités locales auraient voulu lancer les deux communautés l’une contre l’autre qu’ils ne s’y prendraient pas autrement.
Il reste à espérer que la sages de la région, connus pour la grande autorité morale qu’ils excercent sur leurs communautés respectives sauront pallier à cette carence d’un régime qui joue avec le feu.
DB


Nombre de lectures: 697 Views
Embed This