DzActiviste.info Publié le sam 9 Fév 2013

Algérie : Le président de l’Observatoire algérien des droits de l’homme victime de persécutions et d’intimidations

Partager

Alkarama, 08 Février 2013

yahia_bounouarM. Yahia Bounouar, journaliste indépendant et président de l’Observatoire algérien des droits de l’homme (OADH), réseau de défenseurs des droits de l’homme algériens, fait l’objet depuis plusieurs semaines de persécution et d’intimidation par les agents du Département du renseignement et de la sécurité (DRS). Ces mesures visent clairement à l’empêcher d’effectuer son travail de documentation des violations des droits de l’homme.

Depuis la création de l’OADH en juillet 2012, M. Yahia Bounouar a documenté de nombreux cas d’arrestations et de détentions arbitraires, particulièrement de défenseurs des droits de l’homme, de jeunes militants actifs sur les réseaux sociaux et de syndicalistes indépendants.
Plusieurs de ces cas ont été soumis à diverses procédures spéciales des Nations Unies. Récemment encore, le Groupe de travail sur la détention arbitraire a rendu un Avis sur la privation arbitraire de liberté d’un jeune cyber activiste, M. Saber Saidi, cas soumis conjointement par notre Fondation et l’OADH.

Depuis le début de ses activités sur le terrain et en particulier depuis ses déplacements à travers le pays pour organiser les activités de l’OADH, M. Yahia Bounouar fait l’objet d’une surveillance policière constante.

Dans le cadre de ses activités professionnelles M. Bounouar a assuré la couverture médiatique pour plusieurs chaînes d’informations télévisées arabes et occidentales de la dernière prise d’otages sur le site gazier d’IN AMENAS. Depuis, la surveillance policière dont il fait l’objet, s’est transformé en persécutions ouvertes.

Les agents du Département du renseignement et de la sécurité (DRS) qui le surveillent à chacun de ses déplacements ne faisant même plus le moindre effort de discrétion et se permettant même de le photographier et de le filmer ouvertement à chacune de ses rencontres avec des tiers. Le but évident est de l’isoler de la société en insinuant un climat de peur et de défiance à son égard.

Il est donc clairement établi que les intimidations dont il fait l’objet ont pour but essentiel de l’empêcher d’exercer sa profession de journaliste en toute liberté et d’empêcher ses activités de défenseur des droits de l’homme.

Nous sommes donc aujourd’hui extrêmement préoccupés par ces atteintes aux activités d’un défenseur des droits de l’homme particulièrement actif dans le pays en dépit de toutes les pressions et contraintes qu’il rencontre dans ses activités quotidiennes.

Alkarama a informé aujourd’hui la Rapporteuse spéciale sur la situation des défenseurs des droits de l’homme des Nations Unies de la situation de notre collaborateur afin qu’elle enjoigne aux autorités algériennes de mettre un terme aux persécutions dont il fait l’objet.


Nombre de lectures: 778 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>