DzActiviste.info Publié le jeu 27 Sep 2012

Algérie: L’épouse de Mohamed Samraoui empêchée de quitter l’Algérie.

Partager

C’est dans le silence assourdissant de la presse algérienne, des partis politiques, et de l’improbable serpent de mer qu’est la « société civile » algérienne, qu’une fois encore le Droit est violé publiquement, ouvertement, en dépit de toute retenue.

Les Services de sécurité algériens ont empêché l’épouse de l’opposant Samraoui Mohamed de quitter le territoire national, pour rejoindre son époux et ses enfants. 
Madame Samraoui, qui réside habituellement en Allemagne, s’était rendue en Algérie en Août dernier, pour rendre visite à sa famille. 
La mafiocratie algérienne ne peut pas s’amender. 
Ce serait lui demander l’impossible. 
Elle tombe naturellement du côté où elle penche. 
Elle renoue ainsi avec ses méthodes les plus éprouvées, les plus usitées, les moins dénoncées, et se venge sur les familles des opposants, en usant de toutes les vilenies pour imposer le silence de l’ignominie à quiconque tente de lever le voile sur sa vraie nature.

DB


Halte aux méthodes de banditisme contre les familles des opposants !كفاية من قرصنة الدولة ضد عائلات المعارضين

  • 174

     

    Share

كفاية من قرصنة الدولة ضد عائلات المعارضين !
حريمة العقيد محمد سمراوي
ترجٌع من المطار
وتمنع من الالتحاق بأولادها وزوجها في ألمانيا
في الوقت الذي كانت تتأهب فيه السيدة عقيلة العقيد محمد سمراوي للذهاب إلى ألمانيا بمطار الجزائر يوم السبت 22 سبتمبر للالتحاق بأولادها وزوجها، منعتها الشرطة من مغادرة التراب الوطني دون مبرر، مكتفين بالقول : « إنٌ الأوامر جاءت من السلطات العليا« 
الجدير بالذكر أنٌ السيٌدة عقيلة العقيد سمراوي التي تقيم بألمانيا هي وأولادها وزوجها بصفته لاجئ سياسي بهذا البلد، كانت دخلت إلى الجزائر بتاريخ 25 أوت 2012 لصلة الرحيم بذويها بعد أن تحصلت على تأشيرة دخول على الجواز الألماني التي منحتها إياه السلطات الألمانية، طالما أنها لم تتمكن بالحصول على الجواز الجزائري,
نحن نندٌد بكل شدٌة بهذه التصرفات الابتزازية اللاٌأخلاقية ضدٌ السيدة سمراوي و هي أمٌ وزوجة تعاقب بحكم أن زوجها رجل معروف كمعارض للنظام القائمأليس هذا العمل بمثابة عمل تعذيبي وتشريدي ظلما وعدوانافي حق عائلة بكاملها ؟
ما هي مسئولية السيدة عقيلة العقيد سمراوي في خصامه مع النظام، ومتى أصبحت المعارضة السياسية جريمة ؟ ألسنا هنا أمام حالة عقاب جماعي ؟
إننا إذ نستنكر هذا الابتزاز الشنيع، الشبيه بعملية قرصنة ترتكبها الدولة والتي تذكر بممارسات اتى عليها الدهر، نطلب من كل المنظمات الغير حكومية وكل المناضلين في ميدان حقوق الانسان أن يساندونا بتبنيهم هذا البيان.
خلية حقوق الانسان لجبهة التغيير الوطني
الجزائر 24.09.2012
Halte aux méthodes de banditisme
contre les familles des opposants !
L’épouse du colonel Samraoui, arbitrairement refoulée à l’aéroport d’Alger et empêchée de rejoindre son époux et ses enfants en Allemagne.
Au moment où elle s’apprêtait à embarquer samedi 22 septembre, à l’aéroport pour rejoindre ses enfants restés en Allemagne, Madame Samraoui, a été empêchée par la police de quitter le territoire national sans qu’aucune explication sur cet acte arbitraire. Ils se sont contentés de lui dire que « les ordres venaient d’en haut ».
Précisons que Madame Samraoui, qui vit avec ses 4 enfants et son époux le colonel Mohamed Samraoui en Allemagne où ce dernier est réfugié politique, est rentrée en Algérie le 25 août 2012 pour rendre visite à sa famille après avoir obtenu un visa d’entrée en bonne et due forme avec un passeport allemand délivré par les autorités allemandes, puisqu’elle n’a pu disposer d’un passeport algérien.
Nous condamnons ces pratiques immorales de chantage indignes d’un Etat envers une mère et épouse, punie en raison des activités politiques de son conjoint, un opposant notoire au régime en place. N’est-ce pas plonger sa famille dans une profonde tourmente ? N ‘est-ce pas une forme de torture affligée à ses enfants restés en Allemagne pour leur scolarisation ?
En vertu de quoi Mme Samraoui devrait-elle être tenue pour responsable des actes de son mari, si tant est que le fait d’être opposant au régime constitue un crime ? ? Ne sommes-nous pas en présence d’une mesure de punition collective ?
Nous tenons à dénoncer ce chantage odieux et monstrueux digne d’un Etat de corsaires et des pratiques d’un autre âge et nous appelons toutes les ONG et militants des Droits de l’Homme, de nous appuyer en reprenant à leur compte ce Communiqué.
La cellule des Droits de l’Homme du FCN (Front du Changement National).
Alger le 24 septembre 2012


Nombre de lectures: 688 Views
Embed This