DzActiviste.info Publié le jeu 9 Août 2012

Algérie- Les coupures d’électricité ont pour cause les lents progrès des investissements de Sonelgaz

Partager

In maghrebemergent.info
Jeudi, 09 Août 2012

Selon Abdelkader Boussourdi, PDG de la Société de distribution du gaz et d’électricité d’Alger, une filiale de Sonelgaz, les investissements pour améliorer la production d’électricité sont ralentis par des lourdeurs bureaucratiques au niveau des collectivités locales, notamment la difficulté d’obtention des autorisations pour les travaux dans les sous-sols, ainsi que des assiettes foncières pour la création des nouveaux postes. L’avancement du plan d’investissement pour 2012 n’avait atteint que 50% fin de juillet dernier, a-t-il précisé.

L’évolution « lente » du plan d’investissement prévue par la Société de distribution du gaz et d’électricité d’Alger (SDA) est l’une des principales raisons à l’origine des coupures électriques quotidiennes constatées dans la capitale depuis quelques semaines, a indiqué mardi le PDG de cette filiale du groupe Sonelgaz, Abdelkader Boussourdi.

« Notre plan d’investissement, destiné à améliorer la capacité de notre réseau électrique, est freiné par plusieurs entraves, notamment la lourdeur administrative liée à l’obtention des autorisations de travaux de sous-sol et des assiettes foncières nécessaires pour la création de nouveau postes électriques », a précisé M. Boussourdi lors d’une conférence de presse au siège de sa Société.

Il a expliqué que la SDA obtient « difficilement » auprès des collectivités locales les autorisations indispensables pour les travaux faits dans les sous-sol, ainsi que les assiettes foncières notamment dans la région centre d’Alger pour la création des nouveaux postes, censés résoudre le problème de vulnérabilité du réseau face aux niveaux élevés de consommation.

« Notre réseau actuel est incapable de transporter l’énergie demandée. Il n’arrive pas à supporter le tirage demandé des abonnés en été où la chaleur pousse à consommer d’avantage d’électricité, ce qui nous met devant la nécessité d’accélérer notre plan d’investissement, d’autant que le demande à Alger est passé de 8% à 14% annuellement », a-t-il ajouté. Le taux d’avancement de ce plan pour l’année 2012 n’a atteint jusqu’à la fin de juillet dernier que 50%, a-t-il précisé.

« En 2012, notre Société prévoie l’élargissement du réseau électrique de 900 km, alors qu’elle n’a pu réaliser que 720 km pendant les trois dernières années », a soutenu M. Boussourdi, ajoutant que la capitale est alimentée par une vingtaine de poste « source » et qu’elle a besoin d’une autre quinzaine pour garantir une distribution sans coupures.

D’autre part, les phénomènes de fraude, du piratage d’électricité, de vol d’équipement, et d’agressions causé par les travaux au niveau du sol ont accentué la vulnérabilité du réseau.

« La direction de Gué de Constantine a enregistré à elle seule, durant le premier semestre 2012, 14 vol d’équipements d’une valeur de 5 millions de dinars, et qui ont causé 8 heures de coupure pour chaque vol. En outre, 60 agressions sur le réseau ont été enregistrées par les entreprises des travaux publics dans la région Sud d’Alger », a-t-il expliqué.

Selon lui, ces phénomènes causent plus de 400 coupures de lignes de moyenne tension qui alimentent des milliers de citoyen et sont enregistrées chaque année. « Mais si les réalisations prévues par le plan d’investissement avaient évolué au bon rythme, ces problèmes aurait eu moins d’impacts », a-t-il dit.

Par ailleurs, le directeur de la SDA a indiqué que le problème des créances n’entrave pas le financement de ce plan, ais ce sont plutôt les lourdeurs administratives qui le freinent. « Si on avait réussi à réaliser notre plan d’investissement comme prévu, on n’est pas arrivé à la situation actuelle », a-t-il affirmé.


Nombre de lectures: 1088 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>