DzActiviste.info Publié le ven 20 Avr 2012

Algérie – répression du mouvement syndical autonome

Partager
« Liberté pour Abdelkader Kherba! »

L’Internationale des Services Publics (ISP) dénonce vivement les violations et atteintes aux droits syndicaux et droits humains en Algérie. Notre affilié le Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (SNAPAP) nous a fait part de la répression policière et les entraves à la liberté d’expression et de manifestation dont ils témoignent tous les jours. Ils doivent subir des menaces et des représailles en raison de leurs activités syndicales légitimes.

M. Abdelkader Kherba, membre du comité national pour la défense des droits des chômeurs et membre de la LADDH (Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme), à été arrêté alors qu’il soutenait pacifiquement une manifestation organisée par la Fédération nationale de la Justice, affiliée au SNAPAP, devant la Cour de Sidi Mohamed. M. Abdelkader Kherba serait accusé par le procureur d’incitation à attroupement.

L’ISP a écrit une lettre de protestation au Président algérien, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, lui exhortant à ordonner la libération immédiate de M. Abdelkader Kherba.

L’ISP exige également la cessation immédiate des répressions contre les membres de la Fédération nationale de la Justice, qui ne font qu’exercer leurs droits légitimes à la manifestation en soutien de leurs revendications.

L’ISP condamne les mesures répressives du pouvoir algérien à l’encontre du mouvement syndical autonome, mesures malheureusement habituelles.

Une fois de plus, l’ISP appelle le gouvernement algérien à prendre les mesures nécessaires au bon respect des droits fondamentaux au travail, y compris les droits syndicaux et les libertés civiles.

Veuillez trouver ci-joint la lettre de protestation, ainsi que des documents décrivant la situation en Algérie.


Nombre de lectures: 348 Views
Embed This