DzActiviste.info Publié le jeu 17 Mai 2012

ALGERIE/BLIDA:L’EXEMPLE D’UN WALI (Mohamed OUCHEN) et SON ADMINISTRATION

Partager

Qui de la poule ou de l’oeuf est le premier

?

BIEN QUE DES MESURES SOIENT PRISES DANS LE CADRE DE LA LUTTE CONTRE LA BUREAUCRATIE, LE PHÉNOMÈNE SEMBLE INCRUSTÉ DANS LA MÉMOIRE DE CERTAINS FONCTIONNAIRES.

De l’avis de certains citoyens, ce sont les agents des services de l’Etat qui imposent la règle du jeu qui leur convient. Il arrive même que pour l’obtention d’un quelconque document administratif, l’agent de faction exige des pièces que le dossier n’en fait pas état. C’est ce qui se passe d’ailleurs au niveau du service d’état civil du siège de la commune de Blida et que les citoyens déplorent amèrement. Pour toute demande d’un document d’état civil, Il est exigé la présentation d’une pièce d’identité en plus du livret de famille, ce qui semble illogique au vu de la réglementation. D’ailleurs, dans le but de se faire établir sa carte nationale, un citoyen qui s’était présenté au service concerné pour retirer un extrait de naissance a été contraint de repartir bredouille car il s’est retrouvé devant une situation telle qu’il n’arrivait pas à convaincre l’agent d’administration. «C’est la légende de la poule et de l’œuf qui fut au centre de notre discussion», nous dira-t-il. Tout en lui soulignant qu’il ne disposait pas de pièce d’identité et que sa démarche s’inscrivait dans ce cadre.

Source: http://lnr-dz.com/index.php?page=details&id=13577 par A. B. M.


Nombre de lectures: 927 Views
Embed This