DzActiviste.info Publié le dim 27 Oct 2013

Algérie: L’heure de la résistance a sonné !

Partager

          

Nous sommes là, à discuter tranquillement sur la façon à laquelle nous allons être apprêtés. Notre pays va inéluctablement à sa perte ! L'avenir de nos enfants, et de la nation tout entière est très gravement compromis. A un point tellement avancé qu'il nous faudrait des décennies pour revenir seulement des abysses où nous avons été plongés.

 

L'atroce oligarchie qui a pris notre pays en otage est prise dans une suicidaire fuite en avant. La situation est telle que le Chef de l'Etat, dont nous avons tous constaté l'irréversible incapacité continue de prêter sa pitoyable image à ceux qui derrière lui tiennent le pays.

Ils envisagent même, pour continuer à ravager ce qui reste de la nation et de ses richesses, de le faire réélire pour un 4eme mandat, en dépit des dispositions constitutionnelles qu'ils s'apprêtent à violer une énième fois.

 

La gabegie s'est transformée en pillage barbare, et en dévastation effrénée.

Et nous sommes là ! A constater ce qui parvient à notre connaissance, de sinistres et de pillage. Rien ne nous a été épargné. Jusqu'à nos valeurs, à notre système éducatif, à notre université, à notre justice, à nos droits les plus élémentaires.

 

Lorsque des voix courageuses s'élèvent parmi nous, pour nous appeler à la résistance, le régime se sert de sa presse et de ses nombreux relais sociaux, pour nous terroriser, pour nous assurer que si nous nous dressons contre lui, nous serions tout aussitôt replongés dans l'horreur des années 90, qu'il avait lui-même fait subir au peuple algérien. Il se sert de l'épouvantable souffrance du peuple syrien pour calmer nos ardeurs, et nous promettre que nous subirions le même sort que les Syriens si nous nous avisions de prendre le chemin de la résistance.

Il nous méprise tellement qu'il ne craint même plus le ridicule, allant jusqu'à vouloir nous convaincre que tout mouvement de contestation ne peut être qu'initié par des forces étrangères qui s'apprêteraient à nous envahir, et à nous dépouiller de nos richesses, comme cela fut le cas en Irak.

 

Et nous sommes là, à conjecturer, à nous lamenter, à prédire le pire, sans entreprendre la moindre initiative qui pourrait nous mener vers une véritable expression démocratique.

Ce régime a réussi à nous cerner, à nous corrompre avec notre propre argent, à nous anesthésier, pendant qu'il vaque paisiblement au dépeçage de la dépouille qu'est ce malheureux pays. Il a mis en place un formidable dispositif, pour nous surveiller, nous quadriller, nous manipuler, nous monter les uns contre les autres. 

 

L'heure est venue, avant qu'il ne soit trop tard, de nous organiser, de nous unir, de faire front, tous ensemble. 

L'heure est venue de voler au secours de notre pays, d'affronter l'ogre qui dévore l'avenir de nos enfants.

 

Nous devons discuter entre nous de ce que nous devons entreprendre, dans l'urgence, pour sauver notre pays, et chasser de notre vie ce régime atroce qui nous a pris à la gorge.

Nous devons nous organiser, nous unir, autour d’une même dynamique libératrice. Nous devons devenir une force, celle du droit de notre peuple de reconquérir son propre pays. L’Algérie n’est pas la propriété de ceux qui ont volé la souveraineté du peuple.

Aujourd’hui plus que jamais, les Algériens ont le devoir de sauver leur pays du chaos qui menace. Le défi qui nous attend est immense, et la route sera semée de périls. Mais nous n’avons pas le choix. Il y va de la vie ou de la mort de notre nation !

L'heure de la lutte est venue ! 

IL est temps encore, avant qu'il ne soit trop tard, de nous dresser contre la tyrannie ! 

Que vienne enfin l'heure de la délivrance et de la dignité retrouvée ! 

VIVE L'ALGERIE LIBRE ET FRATERNELLE ! 


Nombre de lectures: 275 Views
Embed This