DzActiviste.info Publié le mer 6 Mar 2013

Ali Brahimi et la question de l’éthique politique

Partager

Ali Brahimi et la question de l'éthique politique dans Non classé brahimi-300x300Par Chafaa Bouaiche, député du FFS

Suite à l’interview de Brahimi Ali au quotidien arabophone Echourouk où il traitait du FFS et de son président, j’ai cru utile d’éclairer l’opinion sur le parcours politique de l’ex-député du RCD et candidat malheureux de l’ANR aux élections législatives de mai 2012. Cet éclairage n’a pas été du gout de l’interviewé qui m’a envoyé un mail via mon compte facebook. Mon sang n’a fait qu’un tour et je me suis retrouvé polémiste malgré moi. A toute fin utile, j’ai décidé de restituer aux lecteurs intéressés les différents échanges.   

Sur mon mur Facebook.

«Ali Brahimi, ancien membre de la direction du FFS, ennemi juré de Said Sadi avant de rejoindre son parti en 1996. Il devient membre de la direction du RCD, sans même passer par la voie démocratique. Sadi voulait l’imposer à la tête de la liste du parti à Mechdellah, lors des élections locales de 1997, les militants l’ont rejeté…la liste a été annulée. En 2007, il devient député du RCD avant de le quitter quelques années plus tard…En 2012, il conduit la liste de l’ANR à Bouira, il n’a obtenu que quelques centaines de voix. Aujourd’hui, il se permet de s’attaquer à Hocine Aït-Ahmed ? Ali Brahimi est connu comme « Boutsfiyine »…

Message de Brahimi Ali

«c’est minable ce que tu écris sur ton seigneur, et c’est surtout faux puisque c’est moi qui a refusé la tete de liste aux legislatives 97 , quand au ait ahmed sur lequel je critique c’est celui que des opportunistes comme toi ont mené dans les bras du régime, toi qui n’a eu aucune initiative digne d’un deputé d’opposition depuis bientot une année que tu perçois le pécule

quand tu auras les « couilles » de dire sous ton immunité dans l’enceinte de l’apn un dixième de ce que je dis du régime ici , tu l’ouvriras petit »

Réponse de Chafaa Bouaiche

J’ai un moment espéré, qu’après ton séjour à l’APN, tu aurais des manières plus policées pour ne pas dire plus civilisées, il n’en est malheureusement rien ! Une question de détails, c’est qu’un polémiste de talent se devrait d’éviter les fautes d’orthographe. Tu en commets encore !

J’ai appris incidemment que tu hantes encore les couloirs de l’APN et que tu squattes les places des fonctionnaires au restaurant. Politiquement tu es toujours en transhumance. Et sais-tu vraiment où est le pouvoir et où est l’opposition. Ai-je besoin de te rappeler que Hocine Aït-Ahmed n’est pas de la race des hommes qui se laissent mener ? Crois-tu vraiment qu’on peut entrainer Monsieur Aït-Ahmed à faire ce qu’il ne veut pas faire ou à dire ce qu’il ne veut pas dire ? Enfin, je te rappelle que l’humilité est une vertu politique. 


Nombre de lectures: 420 Views
Embed This