DzActiviste.info Publié le jeu 25 Juil 2013

Alr Algérie encore et encore sous la menace d’une grève du personnel

Partager
Alr Algérie encore et encore sous la menace d'une grève du personnel

Le syndicat invite la direction à prendre des décisions au risque d’entamer, dès la fin du Ramadhan, une action de protestation illimitée.

Le Syndicat du personnel navigant commercial (PNC) de la compagnie aérienne Air Algérie menace de mener un mouvement de protestation dès la fin du Ramadhan, selon une déclaration recueillie auprès de Maïza Nazim, président du syndicat du PNC, et rapportée hier par l’APS. “Le personnel navigant commercial d'Air Algérie a saisi la direction générale de la compagnie sur les principales revendications relatives notamment à l'application du nouveau régime de travail signé cette année et du protocole d'accord salarial de 2011”, est-il précisé indiquant que le personnel navigant réclame également la révision du calcul de la prime de production “qui est octroyée dans son intégralité pour 75 heures de travail, alors que ce seuil n'est atteint que dans de rares cas”. Les responsables du syndicat du PNC qui ne croient plus aux promesses de la direction, selon leurs propres déclarations, l’invitent à prendre des décisions menaçant, dans le cas contraire, d’entamer une protesta illimitée. M. Maïza a estimé, pour sa part, que “tout ce qui a été convenu lors d'un accord commun avec la direction suite au deuxième mouvement de protestation du PNC en 2011, ne fut qu'un mensonge”, et de déplorer que “le salaire du personnel navigant, qui travaille à 12 000 mètres d'altitude demeure dérisoire”. Le président du syndicat a ajouté que “le personnel navigant commercial d'Air Algérie composé de plus de 1 000 hôtesses et stewards attend toujours la hiérarchisation des salaires prévue pour le 1er janvier 2013”. Le personnel attend aussi le règlement de son contentieux fiscal (abattement d'impôts), un dossier qui, selon le syndicat, se trouve sur le bureau du ministre des Transports depuis deux ans et qui perdure depuis 1993. D’autres revendications viennent s’ajouter à la liste et concernent la revalorisation des frais de mission en devises qui n'ont pas été relevés depuis 1985 conformément à l'accord conclu en 2011. Il est à rappeler que le syndicat du PNC avait prévu une grève les 5 et 6 janvier dernier, mais avait fini par la suspendre suite aux négociations avec la direction générale qui ont abouti à la signature d'un procès-verbal de conciliation entre les deux parties. Contacté par nos soins, Mohamed-Salah Boultif, P-DG d’Air Algérie, qui semblait surpris par pareille information, a affirmé qu’aucun préavis de grève n’a été déposé. Privilégiant le dialogue qui, selon lui, n’a pas été interrompu, le patron du pavillon national n’arrivait pas à expliquer les raisons d’une pareille attitude écartant, toutefois, une quelconque possibilité d’un débrayage.

source Liberté Jeudi, 25 Juillet 2013


Nombre de lectures: 234 Views
Embed This