DzActiviste.info Publié le mer 24 Juil 2013

Amer Ezzahi : Pur Kheloui

Partager
Cette interprétation de Cheikh Ammar EZZAHI m’a ramené loin dans mon
enfance. Le maître fréquenté le café de l’amitié à la rompe vallée à la
rue Marengo juste à quelques mètres du tombeau de Sidi Abderrahman
surnommé assas Al mahroussa . Alors que j’étais à la rue Benchneb dans
les SMA « Scout Musulman algérien ». J’avoue, moi qui ai fait très du
conservatoire, que je ne trouve pas de mots pour quelqu’un qui joue en aiguë
avec un mandole de type grec, chypriote ou maltais.
Bravo et merci au cheikh.
En mémoire à ami disparu Nasreddine Sardina de Djamaâ elyahoud
le quartier de ma naissance.  Le rêve et les souvenirs sont les seuls
lieux où l’on ne peut être expulsé.
Jeff


Nombre de lectures: 608 Views
Embed This