DzActiviste.info Publié le lun 6 Fév 2012

Appel de la RADDH

Partager

DHINA : Communiqué du RADDH

R.A.D.D.H
RESEAU D’AVOCATS POUR LA DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME EN ALGERIE

COMMUNIQUE
Ayant appelé à un changement politique en Algérie et à l’instauration d’un Etat de droit et de bonne gouvernance par des moyens pacifiques, le Docteur Mourad DHINA, après avoir fait l’objet d’une arrestation frappée de suspicion au moment où il s’apprêtait à retourner en Suisse où il réside, et après avoir séjourné quelques jours en France, la chambre d’instruction de la Cour de Paris, statuant sur la demande d’arrestation provisoire formulée par les autorités algériennes, a, à l’issue de sa comparution le 17 janvier 2012, ordonné son placement en détention. Ces dernières l’accusent d’avoir commis des « actions terroristes » à Zurich en Suisse (!!!) durant la période 1997-1999, alors même que les Autorités judiciaires helvétiques n’ont pas pris en considération ces actes d’accusations, jugés sans fondement.
A l’instar du large mouvement de soutien pour la libération sans condition du Docteur Mourad DHINA, le Réseau d’Avocats pour la Défense des droits de l’Homme en Algérie se mobilise, lui apporte son soutien total et indéfectible et déclare sa constitution pour assurer sa défense, aux cotés du Collectif en place.
Le réseau appelle les autorités françaises à libérer notre compatriote, tout en leur rappelant les risques qu’encourt le Docteur Mourad DHINA en cas d’extradition. Tout comme il tient à l’occasion à rappeler à ces autorités que le Docteur Mourad DHINA ne doit en aucun cas servir ni leur campagne électorale à venir ni de monnaie d’échange dans un quelconque marché avec le régime d’Alger.

Alger le 04 Février 2012
Le Coordinateur du RADDH
Me Abderrahmane Amine SIDHOUM


Nombre de lectures: 472 Views
Embed This