DzActiviste.info Publié le mer 30 Jan 2013

Après In Amenas: le «c’est pas moi, c’est lui» par Kamel Daoud

Partager

Après In Amenas, les accusations. On les lit dans la presse, les journaux, chez certains. On les sent aussi. L’un dit ce n’est pas la faute de mes gendarmes qui gardent la frontière. Cela induit en erreur le pauvre Daho Ould Kablia qui reprend la formule et affirme que les terroristes sont[…]


Nombre de lectures: 238 Views
Embed This