DzActiviste.info Publié le dim 3 Fév 2013

Arrêté lors d’une manifestation de chômeurs à Ouargla Tahar Belabès condamné à un mois de prison ferme et une amende de 50 000 DA

Partager

Tahar Belabès, militant des droits des chômeurs, a été condamné, ce dimanche 3 février, à un mois de prison ferme et 50 000 DA d’amende par le Tribunal de Ouargla,   Deux autres personnes concernées par ce procès ont été condamnées à deux mois de prison avec sursis et 50 000 DA d’amende et deux autres encore ont été acquittées », précise‑t‑il, ajoutant qu’il compte faire appel dès qu’il sera à Ouargla.

Tahar Belabès a été arrêté, ainsi que quatre autres jeunes, à Ouargla le 2 janvier lors d’une manifestation de chômeurs revendiquant leur droit au travail. Accusés d’« attroupement non armé », de « destruction de biens d’autrui » et de « violence contre agents d’un corps de sécurité », ils ont été présentés le 6 janvier devant le procureur de la République. Ce dernier a requis à leur encontre, le 20 janvier, une année de prison ferme et 50 000 DA d’amende.


Nombre de lectures: 385 Views
Embed This