DzActiviste.info Publié le ven 22 Fév 2013

Atteintes aux libertés : des ONG algériennes et internationales condamnent

Partager

103235_des-policiers-face-aux-manifestants-lors-d-une-precedente-manifestation-le-26-mars-2011-a-algerNeuf organisations nationales et internationales de défense des droits de l’homme et du travail «condamnent fermement les deux derniers incidents dont ont été victimes des militants du droit au travail mercredi en Algérie».

Le Réseau euroméditerranéen des droits de l’homme (REMDH), l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme, programme conjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), le Collectif des familles des disparus en Algérie (CFDA), la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), le Syndicat national autonome du personnel de l’administration publique (SNAPAP), le Réseau d’avocats pour la défense des droits de l’homme (RADDH), Agir pour le changement démocratique en Algérie (ACDA) et le Comité international de soutien au syndicalisme autonome algérien (CISA), demandent aux autorités algériennes de «libérer de manière immédiate et inconditionnelle les 17 militants de Laghouat, arrêtés lors d’une manifestation».

Les signataires du document, dont une copie a été envoyée à la rédaction, exigent des autorités «de ne pas procéder à l’expulsion des militants maghrébins arrêtés lors de leur participation à une rencontre sur le chômage, qui demeurent sur le territoire algérien et, pour l’avenir, garantir leur libre accès au territoire algérien».

Nassima Oulebsir
El Watan 22 02 2013


Nombre de lectures: 2679 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 1 Comments
Participer à la discussion
  1. morsli dit :

    notre liberté est bafouée au moment au les autorités parle d’environnement. Nous avons des trois grands barbecues et trois au quatre rôtisseries sous nos fenêtres et balcons sans que notre APC, la wilaya, la police et la protection civile de réagissent. ces restaurateurs venus d’autres wilayas, s’installent en toutes impunités en squattant le passage sous les arcades et une parties de la chaussés et empoisonnent notre vie jusqu’à QUATRE HEURES DU MATIN. Aujourd’hui nous avons peur pour la santé de nos enfants qui risquent des maladies grave du à la fumée hautement toxique de dégagent les barbecues. RESIDENCE LES CYPRES IMMEUBLE EN FACE DE L’HOTEL MERCURE A BAB EZZOUAR.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>