DzActiviste.info Publié le mer 3 Avr 2013

Au nom de leur patriotisme…………..

Partager

systèmeFateh

En Algérie, parler de la révolution et de ce que fût la guerre d’Algérie suscite bien des débats et d’interminables discussions, passionnées et passionnantes, c’est en nous c’est dans nos tripes, c’est viscéral. Toutes les tranches d’âge y vont de leurs commentaires, et c’est plutôt rassurant et rafraichissant, un signe que les algériens sont attachés à leur Algérie et leur Algérianité. Je me souviens déjà dans mon vieux quartier d’Hussein-dey on se disputait les héros de la guerre d’Algérie, nos ainés animaient des discussions passionnées , profondes et des analyses pertinentes .Mais voilà que les différents régimes depuis l’indépendance saisissaient et analysaient la sociologie et la relation à limite d’une passionaria des algériens avec leur Grande et fière Algérie au point de devenir un maillon essentiel dans tous les discours politiques de ces fossoyeurs de l’Algérie .Le mot d’ordre étant donné. Tout discours politique, économique, sociologique, religieux, sportif doit être accompagné de quelques lignes sur un fond patriotique. Au fait l’équation était toute faite, les opposants ne sont que de vulgaires Harkis et hizb frança. Imaginez une seconde un Boudiaf un Krim Belkacem, un Ait Ahmed, un Khider la liste est longue ….de vulgaires traitres, de quoi faire retourner les martyrs dans leurs tombes, à la limite du risible. Mais cette vision semblait fonctionner, même au sein du peuple. La question ne se posait pas, l’un voulait diviser notre pays, l’autre était un larbin des marocains et les autres d’ignobles wled franca, rien que ça, et c’est ainsi que cette fallacieuse idéologie fit son chemin. Cette  nauséabonde planification grâce à laquelle des algériens étaient destitués de leurs biens parce que untel ou tel grand capo était tombé sous le charme d’une villa, ou autre. C’est ainsi que des « moudjahidine » de la dernière(les futurs patrons) heure s’adonnaient à toutes sortes de privilèges, terrains, villas, prêts à coups de milliards non remboursables et renouvelables ,des appartements dans les 4 coins de l’Europe ,des comptes off shorts…. Ce mécanisme fonctionne toujours, les différentes affaires de corruptions sont là pour confirmer les faits. Plus grave cette mécanique qui a substitué ce faux patriotisme vers un dangereux liberticide devint un paradigme d’Etat et un mode de gouvernance.  Le pouvoir des militaires véreux, et un peuple partagé entre la peur du « terrorisme », la fierté nationale, la misère sociale et des menaces en filigrane émanant du DRS et de ses sbires.

Finalement on a un métro, une autoroute et un tramway ,pour la vermine que nous sommes c’est inespéré voyons!!.


Nombre de lectures: 190 Views
Embed This