DzActiviste.info Publié le sam 19 Jan 2013

Au pays de Tab Dj’nanou le Maléfique (2) : Le Borgne, la Brute et le Truand.

Partager

Adel HERIK

Il n’a qu’un œil. Il est probablement analphabète. Cela fait pourtant près de 20 ans qu’il défie l’Armée algérienne et, aujourd’hui, les plus grandes puissances occidentales, avec leur armement sophistiqué, leurs drones et leurs satellites. Selon Wikipedia, il serait né en 1972 ou 1978. C’est un pur produit du système qui, depuis 50 ans, pervertit le peuple et dévaste le pays.

Avec ses deux autres acolytes – la Brute et le Truand –, qui siègent, eux à la tête de l’État, il sème la terreur et la désolation.

Le Juste pleure doucement et se lamente :

« Pleure ô mon pays bien-aimé ! Pleure les braves qui ont donné leur vie pour que tu retrouves la liberté. Pleure Ben M’hidi et Didouche, Ben Boulaïd et Lotfi, Amirouche et Si L’haoues, Abane, Zabana et Zighout…

Pleure ton honneur perdu et ton innocence volée. Pleure, puisqu’il ne te reste que tes larmes. Les chacals et les hyènes sont les seuls maîtres aujourd’hui. Ils plantent leurs crocs dans ta chair et te déchirent à belles dents, hurlant de plaisir, pendant que tu te tords de douleur.

Pleure ô mon pays bien-aimé et laisse tes larmes couler jusqu’à remplir la mer, peut-être qu’elle finira par ressentir ta douleur, puisque tes enfants t’ont abandonné et détournent le regard. Insouciants, insensibles, inconscients et ingrats.

Pleure ô mon pays et laisse le vent se lamenter sur tes cimes, celles du Chélia et du Djurdjura, celles du Zaccar et de Bouzegza, elles qui ont vu défiler tant de braves, avant que la malédiction ne s’abatte sur toi. Avant que les chacals et les hyènes ne prennent possession des lieux. »

Au pays de Tab Dj’nanou le Maléfique, un borgne analphabète mène la danse. La Brute et le Truand lui donnent la réplique.


Nombre de lectures: 308 Views
Embed This