DzActiviste.info Publié le mar 15 Mai 2012

AUX AUTORITÉS DE LA WILAYA DE TIPASA VOILA UN CAS PRIORITAIRE !!!

Partager

Un paraplégique en quête d’un échange d’appartement

F3 contre F1 à Tipasa

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

Source EL WATAN le 15.05.12 pour le lien cliquez ici >>>  

Un jeune handicapé s’est vu refuser une demande d’échange d’un logement qui lui permet d’être à l’aise dans ses déplacements.

Le jeune Aguenarous Sofiane est paraplégique, ayant été victime d’un accident de circulation. A présent, il vit un cauchemar, lui qui croit à la vie. Grâce à la compréhension de l’ancien chef daïra de Hadjout, le jeune Sofiane (40 ans) avait bénéficié d’un logement social type F3 à Hadjout dans un bâtiment. Son handicap ne lui permet pas de monter les escaliers. Sofiane travaille au niveau de l’agence postale de Tipasa, chef-lieu de la wilaya. «Je suis fiancé, nous dit-il, je ne veux pas être une charge pour la société, ajoute-t-il, alors je m’adresse à Monsieur le wali à travers vos colonnes, car tous les responsables locaux connaissent mon cas et ne veulent pas réagir», enchaîne-t-il.

Sofiane avait entrepris les démarches pour échanger son logement de Hadjout avec un des logements sociaux de type F2 non encore affectés construits à Tipasa qui se trouvent au rez-de-chaussée des nouveaux bâtiments. L’accessibilité à son logement fait partie de l’un des points qui stabilisent ses quotidiens. «Je me suis désisté de mon logement de Hadjout par écrit, je ne veux pas d’un logement F3 qui se trouve au 3e étage alors que je travaille ici à Tipasa, nous indique-t-il, l’important pour moi c’est d’habiter dans un logement F1 ou F2 au rez-de-chaussée à Tipasa et pouvoir mener un vie normale avec ma future femme», conclut-il. Sofiane regrette que son problème qui traîne depuis plus d’une année n’a pas encore trouvé un responsable local en mesure d’assumer sa mission dans la transparence totale.                    
 

M’hamed Houaoura


Nombre de lectures: 554 Views
Embed This