AVICENNE ET L’ÉMULATION ENTRE CULTURE ARABE ET CULTURE PERSANE

Partager

« C’est à cette époque, indique Florian Besson, en particulier à Bagdad, que se forme la culture arabe classique, divisée entre adab (culture littéraire), ‘ilm (culture religieuse) et hikma (sciences profanes, dont la médecine et la philosophie). On a vu que Ibn Sina (Avicenne) s’y inscrivait en plein : il traduit lui-même des textes, et est à la fois grand médecin et grand philosophe. Cet âge d’or culturel profite aussi de l’émulation entre culture arabe et culture persane : le persan est la langue (…)


CULTUREL


Nombre de lectures: 237 Views
Embed This