DzActiviste.info Publié le jeu 30 Mai 2013

Avril 2014 : le Big Bang politique… ???

Partager

Indépendance2Ahmed Benhada
«Qui n’a pas peur de la vérité, n’a rien à craindre du mensonge »

Tout en paraphrasant Michel Rocard, j’oserais dire que l’avènement dans notre pays de la république démocratique et sociale telle que rêvée par les baroudeurs du FLN/ALN, nécessiterait un big bang politique et culturel… Mais pourquoi donc… ???
Cet idéal énoncé dans la déclaration de Novembre 1954, et confirmé dans la plateforme du Congrès de la Soummam reflétait les idées véhiculées par les trois initiateurs du déclenchement de l’insurrection armée à savoir les trois titans ‘Boudiaf, Abane et Benmhidi’. C’était le Père, le Maître et le Saint esprit du big bang du 01 Novembre 1954…
Seulement, de nos jours toutes les données ont changé, l’espoir de voir cet idéal mis en chantier nécessiterait le départ de la junte militaire au pouvoir depuis 1962. Ce départ constituera un big bang
politique qui pourrait être pacifique ou le cas échéant ferait appel à la violence révolutionnaire. Il est préférable qu’il soit pacifique dans l’intérêt général. Dans ce cas, nous vivrons un changement à la révolution des œillets. Toutefois tous ceux qui sont impliqués dans les crimes, les vols et les détournements doivent rendre compte au pays et au peuple. Ils auront droit à des procès équitables. Les officiers de la révolution et toute l’armée purgée de ses pollueurs prendront en charge la sécurité
et la liberté de la transition vers la démocratie…
Le cas échéant, la révolution se fera par la violence, mais se fera sans nul doute, la junte militaire et ses accessoires impliqués dans la catastrophe nationale auront droit à des tribunaux populaires sur la place des martyrs. Le pays et le peuple auront droit à une période plus ou moins longue de crise, d’instabilité et même de conflits internes. Mais à la longue, les tensions vont amorcer à la baisse, la sagesse primera et triompheront la raison la justice et la liberté…
Seulement, dans les deux cas de figure, le départ de la junte militaire est bien insuffisant pour parachever la mise en route de cette grande œuvre qu’est la république démocratique et
sociale… Il y a le coté culturel de ce big bang qui est tout aussi important si ce n’est plus que le volet politique.
Qu’en est il alors… ???
Le peuple algérien dans sa majorité doit apprendre à vivre selon les critères en vigueur dans les pays évolués et chez les nations émancipées. Nous sommes tenus de changer toutes nos mauvaises
habitudes héritées de 50 ans de dictature aliénante. Nous devons réapprendre l’amour de la patrie, la passion pour le savoir et la connaissance, les vertus de l’honnêteté et du courage, les mérites du travail et de l’effort, les bienfaits de la fraternité et de la solidarité… Nous devons sacraliser la justice et la
liberté. Nous devons apprendre à semer la vertu et combattre le vice sans recourir à la haine ni à la violence, par le fait de l’amour et de la raison… !!
Ce sera une œuvre difficile, très difficile, un vrai big bang culturel pour un peuple qui dans sa majorité a été formé à l’école du mensonge, de la haine, de la corruption, du vol, de la violence et du crime. Ce sera une aventure, une belle aventure, une aventure extraordinaire par le fait qu’elle donnera naissance à une grande nation sur les ruines d’une tyrannie vétuste, pourrie, corrompue, en face finale de décadence.
Néanmoins, ce big bang politique et culturel donnera naissance à une grande nation et un état fort régis selon les principes d’honnêteté, de compétence et de courage respectés et craints au
sein du monde arabe, en Afrique et dans tout le bassin méditerranéen.
A bon entendeur salut… !!!


Nombre de lectures: 309 Views
Embed This