DzActiviste.info Publié le mer 16 Avr 2014

Barakat : rentrez vos chiens de garde !

Partager

Rendus furieux par la large mobilisation populaire contre le système, qui gagne toutes les couches de la société, rendue possible par les forces du changement qui gagnent en sympathie et en adhésion à leur projet dans l’ensemble du pays, les chiens de garde du pouvoir mafieux en place s’attaquent à toutes les voix opposées au passage en force du candidat du système Bouteflika.

Les plus virulents de ces chiens de garde du système sont Mohamed Mokeddem alias Anis Rahmani, patron de la chaîne de télévision privée Ennahar TV et Mohamed Khadir, patron de la chaîne de télévision privée Numidia News TV qui sont passés maîtres dans l’art ignoble de la désinformation, du mensonge, de l’insulte et de la diffamation, de l’utilisation du faux pour semer le trouble dans les esprits, foulant aux pieds toutes les lois de l’information et toutes les règles de l’éthique journalistique.

Sans foi ni loi, toute honte bue, mus uniquement par l’appât du gain facile et rapide et le pouvoir à tout prix, baignant dans la crasse et la fange d’où ils n’auraient jamais dû sortir n’eût été leur prise en charge par les parrains de la mafia algérienne qui a pris en otage les institutions sensibles du pays, ces tristes sires se sont faits une spécialité de s’en prendre au Mouvement Barakat et à ses membres les plus en vue, recourant sans vergogne au faux et usage de faux et à l’amalgame, donnant à leurs lecteurs et leurs téléspectateurs une fausse image de la réalité.

Leur « couverture des événements », leurs « reportages » et leurs « documentaires », bâtis sur les fausses informations, la rumeur, le montage, la réalité tronquée n’ont d’égal que ceux de Paul Joseph Goebbels, le fameux ministre de Hitler à l’Éducation du peuple et à la Propagande sous le Troisième Reich, passé maître dans l’emploi des techniques modernes de la manipulation des masses.

En agissant de la sorte, ces apprentis sorciers jouent avec le feu. Leurs reportages sont de véritables appels aux meurtres dignes des appels aux meurtres des GIA de triste mémoire.

Le Mouvement Barakat dénonce avec énergie ces médias et leurs responsables et exige que leur soient appliquées les loin de la République.

Le Mouvement Barakat, conscient des conséquences de ce genre de propagande, tiendra pour responsable les directeurs de ces médias, les journalistes impliqués directement, leurs financiers et leurs suppôts dans le système pour toute atteinte à l’intégrité physique de n’importe lequel de ses membres, militants ou sympathisants ou de l’un des membres de leurs familles ou de leurs proches.

Le Mouvement Barakat se réserve le droit d’ester en justice Mohamed Mokeddem alias Anis Rahmani, patron de la chaîne de télévision privée Ennahar TV et Mohamed Khadir, patron de la chaîne de télévision privée Numidia News TV et tous les journalistes impliqués directement dans ces appels au lynchage.

Le Mouvement Barakat appelle l’ensemble des forces démocratiques et patriotiques à dénoncer ces appels à des expéditions punitives contre ses militants, ses sympathisants et ses soutiens où qu’ils se trouvent.

Coordination nationale du Mouvement Barakat

Alger, le 16 avril 2014

 


Nombre de lectures: 153 Views
Embed This