DzActiviste.info Publié le mar 29 Oct 2013

Belaiz annonce le recrutement de 20 000 nouveaux policiers

Partager

UN VASTE MOUVEMENT DES WALIS POUR JUIN

AFP_110219_00s91_alger-police_8Vingt mille nouveaux policiers seront recrutés pour renforcer les effectifs de la DGSN à travers le territoire national, a annoncé ce lundi 28 octobre le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaiz.

Il a indiqué que « les résultats positifs obtenus ces dernières années au plan de la sécurité du citoyen seront renforcés davantage, grâce aux importants moyens mobilisés par l’État pour offrir aux populations le plus haut degré de quiétude et de sécurité ».

« L’atteinte de cet objectif ne relève pas de la seule responsabilité de l’État, mais implique aussi la mobilisation et la contribution des citoyens eux-mêmes, qui doivent assumer leurs responsabilités dans la vie publique », a-t-il ajouté. Les recrutements des nouveaux policiers ont été inscrits au budget de l’État pour 2014, selon le ministre.

Après le récent mouvement partiel, le nouveau ministre de l’Intérieur a annoncé qu’un vaste remaniement dans le corps des walis sera opéré en juin prochain. M. Belaiz qui s’exprimait au cours de la cérémonie d’installation du nouveau wali d’Annaba a indiqué que « le critère fondamental pour l’évaluation des performances de l’administration et de ses responsables sera la prise en charge des préoccupations citoyennes ». Il a annoncé dans ce contexte la réactivation de l’inspection générale du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales.

Évoquant les PCD (plans communaux de développement), Tayeb Belaiz, cité par l’APS, a insisté sur la place qui revient au contrôle, au suivi sur le terrain et à l’évaluation rigoureuse des performances des responsables. « L’État a mobilisé les ressources nécessaires au bénéfice des collectivités locales qui doivent, de leur côté, engager des actions urgentes pour assurer l’hygiène de l’environnement en ouvrant la voie aux jeunes pour créer des micro-entreprises ayant à charge la réhabilitation et l’entretien de l’environnement », a déclaré le ministre.

Il a par ailleurs estimé « nécessaire d’opérer d’une manière urgente et rationnelle une révision des documents d’état civil exigés des citoyens qui doivent être libérés des charges bureaucratiques ». Selon lui, l’administration algérienne est « en passe d’annuler 90 % des documents exigés sans pour autant violer les lois en vigueur dans le pays ».

Sonia Lyes, TSA, 28 octobre 2013


Nombre de lectures: 1377 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 1 Comments
Participer à la discussion
  1. Walid dit :

    On se demande pourquoi la DGSN a renvoyé les candidat Officier de 2012, la DGSN leur a retourné les dossiers sans mentionner le motif alors que ces candidats ont obtenus l’avis favorable des Services concernés et réussir aux diffé&rents tests.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>