DzActiviste.info Publié le sam 2 Fév 2013

Belkhadem ne veut plus partir: Le régime a-t-il décidé de tuer le FLN ?

Partager

     
Grosse surprise au FLN. Belkhadem, qui l’avait joué démocratique, qui avait accepté le verdict des urnes avec le sourire, et qui avait même poussé le bouchon du culot jusqu’à se féliciter de la démocratie qui règne dans ce parti, est brusquement revenu à d’autres sentiments. Il ne veut plus partir. Il dit vouloir organiser séance tenante l’élection du nouveau Secrétaire Général, à laquelle il se porte désormais candidat. C’est une première dans les annales de la politique.
Il ne faut pas être extralucide pour deviner que l’autorisation lui est parvenue, du noyau du pouvoir, ou d’un clan de celui-ci, de s’accrocher, coûte que coûte, et quoiqu’il advienne !
Que s’est-il passé pour que le régime décide de garder Belkhadem à la tête du FLN ?
Cherche-t-on à faire exploser ce parti, et le mettre définitivement au musée ? C’est tout à fait probable. L’heure est-telle venue d’achever ce parti qui avait fini par devenir l’antithèse même du Front historique ?
Les grands manoeuvres des présidentielles promettent des bouleversements majeurs.

DB


Nombre de lectures: 271 Views
Embed This