DzActiviste.info Publié le lun 6 Fév 2012

Bled miki bis et rebis

Partager
Algérie: Coupures d’électricité, pénuries de pain, de gaz,…et
..La localité de Tamelahet, à une vingtaine de kilomètres de l’est de Tissemsilt, a été le théâtre, ce mercredi 1er février, d’un acte « désespéré » d’un ancien officier supérieur de l’ANP. Un commandant de l’armée à la retraite a tenté de « mettre fin » à ses jours en menaçant de s’immoler par le feu après avoir  « reçu la visite » d’agents de la commune, accompagnés de la force publique venus pour la démolition de son habitation inachevée, construite sans les documents réglementaires exigés par la loi.
Dans un geste de découragement, l’ex-officier est monté sur le toit de sa maison puis s’est aspergé d’essence et a menacé d’allumer un briquet. Il n’est cependant pas passé à l’acte, grâce à un officier de la gendarmerie nationale dépêché sur les lieux pour le raisonner et le dissuader de mettre sa menace à exécution. Un représentant des autorités de la commune s’est également rendu sur  place pour « rassurer l’ex-militaire en lui promettant de lui attribuer un autre lot de terrain » et ainsi lui permettre  de construire une maison pour sa famille composée de sept membres. Le maire de la commune de Tamelahet a néanmoins annoncé sur les ondes de la radio locale que l’habitation illicite de l’ex-officier supérieur serait « effectivement démolie dès la semaine prochaine ».
Il suffit, donc, d’un bidon d’essence et d’une allumette? Le bon sens de la loi aurait pourtant voulu qu’on ne laissât pas ce « malheureux » poser la première pierre de « sa » maison, construire la dite maison, y vivre..et vouloir y « mourir »..! 


Nombre de lectures: 730 Views
Embed This