DzActiviste.info Publié le dim 31 Jan 2016

Figures de la révolution africaine: De Kenyatta à Sankara

Partager

Auteur: Saïd BOUAMAMA
Date de sortie: 13 février 2014

INTRODUCTION. UN AUTRE AVENIR

Nous ne sommes rien sur cette terre si nous ne sommes pas d’abord les esclaves d’une cause : celle des peuples, celle la justice et celle de la liberté. Frantz FANON, « Lettre à Roger Taieb », novembre 1961.

« L’Afrique, un continent d’avenir ! » Tel est le refrain que chantent depuis quelques années nombre de journaux et de magazines. Avec l’émergence de nouvelles puissances mondiales, la Chine, l’Inde, le Brésil et quelques autres, le continent, jadis soumis à l’esclavage, à la colonisation et à toutes sortes d’humiliations, serait en passé de tirer enfin profit du grand jeu de la mondialisation. « Voyez les chiffres de croissance annonces pour les prochaines décennies ! », se réjouissent les experts armes de mirifiques prédictions économiques. Ce doux récit à ses héros : ces entrepreneurs africains qui travaillent main dans la main avec les firmes multinationales et les grandes entreprises elles-mêmes qui, brandissant des « partenariats gagnant-gagnant », promettant d’agir en toute « transparence » et mettant en avant leur propre « responsabilité sociale et environnementale », jurent ne vouloir rien d’autre que le bonheur des Africains. Ainsi, un cycle vertueux serait enclenché en Afrique où la « démocratie » et le « développement » seraient les conséquences inévitables de la « croissance » et de l’« investissement ».

Le continent africain connaîtra certainement des bouleversements importants dans les années et les décennies à venir. Mais la fable de la mondialisation heureuse a été trop souvent répétée pour que nous ne restions pas sur nos gardes. Appliquée à l’Afrique, elle ressemble beaucoup à un nouveau paravent couvrant une vieille histoire : l’histoire longue du capitalisme qui, en Afrique plus encore qu’ailleurs, est jalonnée de pillages, de violences et d’innombrables injustices. La machine à extraire le profit ne fait pas de quartiers, même derrière un masque souriant.

Il y eut pourtant une époque, pas si lointaine, où des hommes et des femmes savaient qu’un autre avenir était possible et se battaient pour qu’il se concrétise. Cette période est celle qui va grossièrement des années 1940 aux années 1970 et qui correspond à ce qu’on appelle généralement la « décolonisation ». Pour la génération qui a vécu cette époque charnière, la liberté et la justice n’étaient pas des utopies. Elles semblaient à portée demain. C’est à cette génération que ce livre s’intéresse, à travers le portrait croise de dix personnalités qui ont activement participé à ce que l’on peut qualifier de révolution africaine. Tous ces personnages ne sont pas nécessairement, en eux-mêmes, des « révolutionnaires ». Comme nous le verrons, certains se sont fourvoyés, pactisant parfois avec leurs adversaires ou dérivant vers des comportements contraires à leurs idéaux proclamés. Mais tous ont participé à ce grand mouvement révolutionnaire qui a infléchi le cours de l’histoire.

http://www.editions-zones.fr

Genres:


Nombre de lectures: 400 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>