DzActiviste.info Publié le dim 31 Jan 2016

La Martingale Algérienne

Partager

Par Abderrahmane Hadj Nacer.
Publié en Juin 2011

L’ancien gouverneur de la Banque d’Algérie estime que nos dirigeants oublient vite “la cohérence”. Et, paradoxalement, les dirigeants successifs de l’Algérie ont fait de même, jusqu’à aujourd’hui …

Pour l'ancien gouverneur de la Banque centrale algérienne, l'opacité du « système » en place est telle qu'il échappe au contrôle de ses propres dirigeants. Au point que l'on ne sait même plus où se trouve le « centre du pouvoir ».

Le pétrole est-il une bénédiction ou une malédiction ? À cette question classique, Abderahmane Hadj Nacer, ancien
gouverneur de la Banque d’Algérie, auteur de La Martingale algérienne, réflexions sur une crise, tente de répondre à partir de son expérience. Une réponse, “une réflexion et une vision personnelles”, dit-il lors de la rencontre, jeudi soir, aux “Mille et une news” du quotidien Algérie News.

Genres:


Nombre de lectures: 914 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>