DzActiviste.info Publié le dim 31 Jan 2016

PROPAGANDA – Comment manipuler l’opinion en démocratie

Partager

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Oristelle Bonis. Préface de Normand Baillargeon. Ouvrage initialement paru sous le titre Propaganda aux éditions H. Liveright, New York, en 1928 et réédité chez Ig publishing en 2004. © Edward Bernays, 1928. © Pour la traduction française, Zones/Éditions La Découverte, Paris, 2007.

Edward Bernays était le neveu de Sigmund Freud et il a su exploiter les avancées apportées par son oncle dans le domaine de la psychologie, de la connaissance de l'irrationalité, à des fins économiques idéologiques et politiques. C'est le précurseur de la propagande et de la manipulation de masse. Un personnage d'une importance considérable donc et pourtant très peu connu.

Il était un fervent partisan d'une « gouvernance de l'ombre » et ses écrits ne tarissent pas sur ce sujet. « Créer du besoin, du désir et créer du dégoût pour tout ce qui est vieux et démodé » fut un de ses leitmotiv. « Fabriquer du consentement », « cristalliser les opinions publiques » furent les titres de 2 de ses œuvres écrites. « Dompter cette grande bête hagarde qui s'appelle le peuple ; qui ne veut ni ne peut se mêler des affaires publiques et à laquelle il faut fournir une illusion » en furent d'autres.

Publié: 01/01/1928
Genres:


Nombre de lectures: 659 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>