DzActiviste.info Publié le mer 12 Juin 2013

Bouira : Les demandeurs de logements ne désarment pas

Partager

manifestation-algerie-300x224La colère des habitants de plusieurs quartiers de la ville de Bouira qui réclament depuis des semaines des logements sociaux, ne s’estompe pas. En début de matinée de ce mercredi 12 juin, ils étaient des dizaines à se rassembler devant le siège de la wilaya et de bloquer tout accès.

Après avoir passé une journée sans pouvoir ne rencontrer aucun responsable, les protestataires ont décidé de maintenir le mouvement jusqu’à ce qu’une décision qui leur garantira leur revendication soit prise par les autorités concernées.

Cependant, ce qui a attisé la colère des protestataires ce sont les propos « grossiers » qu’aurait tenu un commissaire de police en fin d’après-midi d’hier. Selon des témoins, l’officier de police, après avoir reçu l’ordre de disperser la foule, n’a pas trouvé quoi dire que d’insulter les protestataires et de tenir des grossièretés.

Les habitants des quartiers ont dénoncé le comportement du commissaire de police qu’ils ont qualifié d’ « irresponsable ». « Le rôle de la police est de protéger le citoyen », lit-on sur une banderole accrochée ce matin par les protestataires au portail de la wilaya. Aujourd’hui encore, la situation a failli dégénérer quand les services de sécurité tentaient d’ouvrir le portail de la wilaya.

« Nous voulons juste voir le wali. Nous avons mené notre mouvement dans le calme pour demander nos droits. Mais les pouvoirs publics veulent utiliser la force pour nous faire taire », affirme un jeune protestataire. En fin de matinée, une délégation des représentants des comités de quartiers a été reçue par le chef de cabinet du wali qui leur a promis que leurs doléances seront prises en charge.

De plus, les habitants des quartiers, apprend-on de plusieurs sources, avaient prévu un grand mouvement de protestation qui paralyserait tout le chef-lieu de wilaya si les forces de sécurité avaient utilisé la force pour les disperser. Une rencontre des représentants des comités de quartiers est prévue en fin d’après-midi de jeudi 13 juin.

EL Watan 12 06 2013


Nombre de lectures: 1780 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 1 Comments
Participer à la discussion
  1. Amar Bouzouar dit :

    Faut surtout pas tomber dans le piège du pouvoir, le marasme en Algérie ne se limite pas au logement et chomage des jeunes. Mais une majeure partie du peuple marginalisée, appauvrie, et méprisée.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>