DzActiviste.info Publié le lun 25 Mar 2013

Ce que les hommes intègres devraient faire pour le pays.

Partager

 

chakib 1Badreddine BENYOUCEF

On assiste depuis quelque temps à un déballage médiatique concernant les sommes astronomiques détournées par si chakib khellil, bedjaoui et leurs sbires.

On a entrevu lors d’une fenêtre de tir favorable, un ancien dilapideur issu du FLN qui a soutiré pas moins de 3200 milliards dévolus au PNDRA, pour ne pas le nommer si saidani. Il est en course pour revenir à la tête du FLN. Pas moins !…

Des agents du F.B.I nous dit-on sont en train d’enquêter sur des mouvements louches concernant le premier cité et on a avancé le chiffre astronomique de 4, 5 milliards de dollars. Je suis tombé à la renverse car cela  correspond exactement à la consommation algérienne en céréales durant UNE ANNEE COMPLETE.

Cela veut dire en clair, que ce chakib khellil a enlevé de la bouche de chaque algérien, sa consommation annuelle en pain, pâtes, kessra, makrout et j’en passe… Voilà la triste réalité.

Dès lors, que peut-on faire pour, d’une part juguler ce phénomène pour qu’il n’y ait plus de chakib khellil à l’avenir, mais surtout de tenter de récupérer les sommes détournées au détriment de tout un peuple.

D’abord, il est urgent d’interpeller officiellement les pays où ces fonds ont trouvé refuge. A commencer par la première démocratie du monde à savoir les U.S.A. Ce pays qui ne cesse de donner des leçons à tous les pays du monde devrait enquêter SERIEUSEMENT sur les avoirs de ce chakib khellil et les lui confisquer sine die. Lorsque les States veulent bien faire les choses, croyez-moi, on est servi. L’exemple de Bernad Maddof est là pour nous rappeler le probité de la justice américaine.

Mais, encore faut-il que le gouvernement américain soit saisi officiellement. Ce n’est pas certain du tout. La preuve nous a été fournie par l’affaire Khalifa. Ce monsieur, après avoir mis en faillite des milliers d’algériens, est allé se réfugier en Grande Bretagne. Il a fallu des années plus tard pour que l’on apprenne de la bouche des juges anglais que l’Algérie n’avait déposé aucune demande d’extradition !…

Alors, il ne reste qu’à des citoyens algériens de prendre leur destin en mains. Cela me rappelle le combat qu’a mené un éminent avocat français, Serge Karsfeld, dans la chasse qu’il a menée pour débusquer les criminels nazis. N’a-t-il pas débusqué Klauss Barbie et ses sbires. Ces derniers ont été jugés et condamnés.

La solution doit passer par une même démarche. On doit interpeller la communauté internationale en apportant les preuves des malversations commises. Les U.S.A doivent montrer preuve de discernement dans ce cas précis. On parle tout de même de 4,5 milliards de dollars. Il y a des pays qui n’ont pas cette fabuleuse somme comme budget annuel. La crédibilité de ce pays doit passer nécessairement par un gèle des biens de chakib kellil du neveu de bedjaoui et tous les autres. La France est embarquée dans la même felouque et c’est une occasion de demander des comptes à ces prédateurs.

Des citoyens algériens indépendants devraient se constituer partie civile au nom du Peuple algérien et créer une association non gouvernementale pour engager une procédure judiciaire afin de récupérer les biens mal acquis et les restituer au Peuple Algérien.  Ce serait une cause noble et je suis partant pour le combat.

 

Dr Badreddine BENYOUCEF- Nîmes- mars 2013


Nombre de lectures: 330 Views
Embed This