DzActiviste.info Publié le ven 18 Jan 2013

«Cette attaque révèle l’échec des services de sécurité algériens»

Partager

Yahia Bounouar est président de l’observatoire algérien des droits de l’homme.

Yahia Bounouar est président de l’observatoire algérien des droits de l’homme.

« La population est extrêmement choquée. C’est la première fois, depuis l’indépendance, qu’un groupe terroriste s’empare d’un complexe de production d’hydrocarbures d’une telle importance », explique Yahia Bounouar. Le journaliste et président de l’observatoire algérien des droits de l’Homme tentait hier de rejoindre le site de In Amenas. Pour lui, « cette attaque révèle l’échec des services de sécurité algériens qui n’ont pas su protéger ce complexe au moment même où la France lançait une offensive au Mali. La vigilance aurait dû être accrue ». En revanche, Yahia Bounouar écarte tout risque de retour aux années noires de la guerre civile. « Le reste du pays est très paisible. Le terrorisme a été battu en Algérie. Les groupes radicaux ont été chassés vers le Sud. Cette affaire a d’ailleurs un impact négatif pour eux car les terroristes viennent de s’attaquer à nos ressources et à l’honneur de l’Algérie », explique-t-il.

Les terroristes bien armés et bien entraînés qui ont attaqué le site gazier d’In Amenas sont présents dans le Sud algérien et dans l’ensemble du Sahel depuis quinze ans. « Nous n’avons pas été capables de les éliminer lorsqu’ils étaient petits. Maintenant, ils ont grossi. Ils ont récupéré des armes en Libye. Et voilà le résultat ! C’est un échec pour tout le monde, pas seulement pour les services de sécurité algérien. Nous n’aurions jamais dû en arriver là », regrette Yahia Bounouar.

Propos recueillis par Ludovic Bassand
leprogres.fr 18/01/2013


Nombre de lectures: 1142 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>