DzActiviste.info Publié le mer 8 Mai 2013

Champ politique et discours fédérateurs

Partager

 

 Union3Ahmed Amokrane

 

Un  discours politique est perçu positivement s’il tient compte des valeurs fondatrices  du champ politique ,on dit alors qu’il s’agit d’un discours utile . Cependant,il peut être perçu négativement,s’il ne reflète pas les valeurs fondatrices du champ politique,on évoquera alors un discours stérile .

 

En effet,dans le cadre d’un consensus,les différentes tendances politiques,s’accordent sur un ensemble de règles et de principes,qui constitueront les valeurs du champ politique . Chaque femme et homme politique,quelles que soient leurs tendances,s’engagent alors à respecter ces valeurs . Les actes,les démarches et le discours des différents acteurs politiques,se feront dans le cadre des valeurs communes établies par consensus .

 

L’homme politique,quelle que soit sa tendance,doit fédérer en développant un discours politique rassembleur qui tient compte des valeurs fondatrices du champ politique . D’ailleurs,la responsabilité politique,exige des différents acteurs de la vie politique de se libérer des pensées arrêtées qui risquent de les réduire à des prisonniers de croyances cantonnées .Acculé dans des idées arrêtées, un discours politique,ne tenant pas compte des valeurs fondatrices du champ politique,devient stérile . Force est de constater que les autres acteurs de la vie politique ainsi que l’ensemble du peuple,réagissent alors pour le contester . Cette situation peut aussi bien engendrer une crise politique,comme elle peut la prolonger .

 

En Novembre 1954,le mouvement national a réussi  aprés trente ans de militantisme à rapprocher les trois grandes tendances nationales dans le cadre d’ un consensus historique . En effet,sous l’égide du F.L.N historique ; nationalistes,démocrates et islamistes ont scellé un compromis qui a permis à tout le monde de rejoindre la révolution.  Malgré la création du M.N.A (mouvement national algérien) par Messali ,le consensus entre les autres tendances politiques algériennes fut tellement solide au point où la révolution a réussi à libérer le pays malgré la crise qui divisait le courant nationaliste . La force de ce consensus libérateur,résidait dans la qualité des valeurs fondatrices du champ politique de l’époque pré 1962 .

 

A partir de 1962 , malgré une conjoncture favorable, marquée  par un  héritage politique exceptionnel,né du consensus ayant permis le déclenchement de la révolution  de Novembre 54  et malgré la richesse d’un pays  se distinguant par l’étendue de son territoire,l’abondance de ses minerais et par une population jeune et motivée,les différents dirigeants du pays, ont dès les premiers mois de l’indépendance orienté le pays sur la voie de l’échec en procédant à la dilapidation de ce grand potentiel politique et géostratégique   .

En effet,la crise née de la privatisation  du champ politique entamée dès 1962 ,a rapidement discrédité le F.L.N qui réussi par décevoir les attentes de tout un peuple dès l’indépendance .

 

Sans véritable audiance et complètement isolé,le F.L.N post 1962,s’est appuyé très tôt sur un appareil répressif pour se maintenir au pouvoir . Aux valeurs fondatrices du champ politique de 1954 qui se caractérisaient par le dévouement,la rigueur,l’efficacité,le nationalisme et la sincérité,succéderont alors dès 1962,d’autres valeurs marquées par l’opportunisme,la médiocrité,l’égoisme et la prédation . Un fossé se creusa alors entre le peuple et ses dirigeants .

 

Incapables de répondre aux attentes du peuple,les dirigeants chargèrent leurs services répressifs, d’éloigner les algériens de la politique . C’est ainsi que la dépolitisation massive fut mené dès 1962 à grande échelle au point où il n’existe aujourd’hui aucune véritable  vie politique au pays des Farhat Abbas,Benbadis, Massali et Abane !

 

Héritière d’un champ politique en ruine,notre génération doit se fixer des priorités . Nous devons procéder à la refondation du champ politique par la mise en place de nouvelles valeurs dans le cadre d’un consensus . Ces valeurs fondatrices,rapprocheront d’une façon pragmatique les différents opposants qui finiront par établir ensemble une feuille de route en vue de libérer le pays tout en développant un discours politique fédérateur .


Nombre de lectures: 311 Views
Embed This